2018 :

Spot danse comme un Boss !


Le robot bipède Atlas fait du Parkour et démontre de des qualités humanoïdes impressionnantes:

Le robot quadrupède SpotMini sait maintenant ouvrir une porte, la tenir pendant que son copain passe puis passer à son tour.

Test de robustesse avec perturbations extérieures, ca ne semble pas l’agacer 1 seconde:

Historique :

Juin 2017 : Alphabet (société mère de Google) revend Boston Dynamics et Schaft à SoftBank, pour un montant gardé secret.

14 décembre 2013 : Le New York Times rapporte que Google vient de racheter l’entreprise de robotique à usage militaire Boston Dynamics, qui a été créée en 1992 à partir d’un spin-off du MIT.

C’est toute une nouvelle qui vient de tomber et qui montre à quel point la prochaine cible de Google sera bien les robots. Depuis 2006 que je vous parle sur ce blog des innovations technologiques de cette entreprise de la région de Boston, puis en 2010 lorsque je parlais de ce sujet sur le blog de RobotShop, j’avais remarqué que peu de compagnies similaires étaient capables d’accomplir ce que faisait Boston Dynamics.

Avec ce rachat, l’industrie de la robotique ne sera plus jamais la même, c’est sûr. Et notre monde non plus. Avec la puissance et le cash dont dispose Google, on peut s’attendre à des avancées majeures dans les mois et années à venir. Surtout que cette entreprise est la 8è spécialisée dans les robots que Google rachète en moins de 6 mois. Il faudra voir comment Google va profiter de robots à usage militaire de Boston Dynamics pour les transposer dans le domaine public. La firme de Mountain View s’est engagée à honorer les contrats de 10 millions de dollars que Boston Dynamics a signé avec le DARPA. La suite risque d’être passionnante…. Sky is the limit.

1992 : L’entreprise a commencé comme une spin-off du MIT où Marc Raibert, l’actuel président, et ses collègues commencèrent à développer des robots qui se déplacent et manœuvrent comme des animaux. Leurs travaux déclenchèrent la création de Boston Dynamics en 1992. (source: wikipedia)


Les grandes inventions de Boston Dynamics :

2013 : Big Dog se dote d’un bras et peut lancer des briques de 23 kg à plusieurs mètres sans perdre l’équilibre.

2013 : Petman ressemble maintenant à un humanoïde de style Terminator. Ci-dessous un test de combinaison spéciale avec masque à gaz :

2013 : ATLAS succède à Petman. Ce robot de 1m88 et 145 kg résiste sans tomber à des charges de 20 kg lancées sur lui alors qu’il se tient en équilibre sur une seule jambe. Son rôle pourrait consister à remplacer l’être humain dans des missions extrêmes, en zones de tremblements de terre ou bien de catastrophes nucléaires.

Unboxing d’Atlas :

2013 : Wildcat, un hybride de Big Dog et Cheetah qui court à 25 km/h.

2013 : Le LS3 (Alpha Dog), aussi à l’aise dans le désert que dans la neige.

Les vidéos de Boston Dynamics ont été vues 65 millions de fois sur youtube.

2012 : Cheetah, le robot à 4 pattes le plus rapide au monde en course à pied (29 km/h)

2012 : Sand Flea, un robot capable de sauter sur un toit de 9 mètres de haut

2012 : le successeur de Petman peut maintenant monter des marches d’escalier

2012 : Cheetah améliore son propre record du monde et court à présent à 45,6 km/h, soit plus vite qu’Usain Bolt.

2011 : Alpha Dog, le successeur de Big Dog peut maintenant porter 180 kg de charge sur une distance de 32 kilomètres et avec une autonomie de batterie de 24 heures. Le Alpha Dog LS3 est plus silencieux que le précédent Big Dog et il est vraiment tout-terrain.

2010 : Petman, un robot bipède qui réussit à conserver son équilibre lorsque poussé alors qu’il marche sur un tapis

2009 : Big Dog, le nouveau surnom de la mule, peut marcher 21 kilomètres sur une seule recharge, et s’oriente avec un guidage GPS

2008 : nouvelle version du quadrupède robotisé qui peut maintenant porter 154 kg de charge

2006 : la mule robot : un robot monté sur 4 pattes qui peut porter des charges de 54 kg tout seul sur des terrains accidentés et montagneux