Chat GPT d’Open AI : le chatbot révolutionnaire

Qui n’a pas entendu parlé ces derniers jours de ChatGPT, un nouveau robot conversationnel qui utilise l’intelligence artificielle ? Préparez-vous, vous n’avez pas fini de voir le chatbot faire les manchettes, même si paradoxalement, lui ne peut pas encore puiser ses informations dans l’actualité récente. C’est une révolution majeure avec de nombreux domaines d’applications dans la vie quotidienne et Google commence sérieusement à s’en inquiéter.

Note : Cet article a été en grande partie réalisé à l’aide de Chat GPT, pour montrer la pertinence et la précision du chatbot. Il n’est pas vraiment conseillé d’utiliser ChatGPT pour générer des textes journalistiques ou des articles de blogs puisque Google et d’autres acteurs développent déjà des logiciels pour savoir si un texte a été généré par le chatbot. Des logiciels qui seront sûrement disponibles pour les professeurs dans un futur proche. De plus des chercheurs d’OpenAI sont en train de créer des outils avec des modèles de détection qui identifient des caractéristiques répétitives pour savoir si un texte provient de ChatGPT (ponctuation, utilisation de mots en particuliers, articulation du texte, etc.).

Présentation de ChatGPT

Chat GPT (ou Generative Pretrained Transformer) est un modèle de traitement du langage naturel (ou NLP en anglais) développé par OpenAI et utilisé pour générer du texte à partir d’un prompt donné.

ChatGPT peut être utilisé pour de nombreuses applications, comme la génération de réponses à des questions, la traduction automatique, la synthèse vocale et la reconnaissance de la parole. Il a été entraîné sur une très grande quantité de données textuelles et est capable de comprendre et de produire du langage naturel de manière convaincante.

OpenAI est une organisation de recherche en intelligence artificielle (IA) qui vise à développer et promouvoir des technologies d’IA sûres et éthiques. Fondée en 2015 par un groupe de personnalités de l’industrie de la technologie, dont Elon Musk et Sam Altman, OpenAI s’efforce de mener des recherches avancées dans les domaines de l’apprentissage automatique, du traitement du langage naturel et de la robotique, entre autres. L’objectif de OpenAI est de contribuer à l’avancement de l’IA de manière responsable et de veiller à ce que ses avancées soient utilisées de manière éthique et bénéfique pour l’humanité.

Artificial Intelligence
Artificial Intelligence

Quelles Applications concrètes pour Chat GPT ?

  • Génération de réponses à des questions : ChatGPT peut être utilisé pour répondre automatiquement à des questions posées par les utilisateurs, par exemple dans un chatbot ou un assistant virtuel. Dans ce sens, il peut entrer en concurrence directe avec Google.
  • Traduction automatique : ChatGPT peut être utilisé pour traduire du texte d’une langue à une autre, en utilisant des données de traduction préalablement annotées.
  • Synthèse vocale : ChatGPT peut être utilisé pour générer du texte qui peut être lu à haute voix par une synthèse vocale.
  • Reconnaissance de la parole : ChatGPT peut être utilisé pour transcrire du texte à partir de la parole humaine enregistrée.
  • Génération de contenu : ChatGPT peut être utilisé pour générer du contenu automatiquement, comme des articles de presse, des résumés ou des descriptions de produits.
  • Analyses de sentiment : ChatGPT peut être utilisé pour analyser le ton et les émotions dans du texte, par exemple pour évaluer l’opinion des gens sur un sujet donné.
  • Aide aux devoirs pour les étudiants : faire des résumés, des dissertations, des calculs mathématiques, trouver une info historique ou un réglement, un article de loi
  • Soutien psychologique : robot conversationnel qui apporte un support moral pour les personnes seules ou tristes qui peuvent discuter à l’infini avec Chat GPT
  • Raconter des blagues pour se détendre
  • Développer des apps : créer du code ou débugger un code existant et afficher un programme informatique dans le langage souhaité
  • Écrire des emails
  • Créer des recettes rapidement à partir d’une liste d’ingrédients
  • Proposer des scénarios possibles sur la base de paramètres d’entrée choisis par l’utilisateur. Exemple: « Chat GPT, dis moi un scénario de la prochaine crise financière »
  • Génération de réponses automatisées au service client
  • Fourniture de recommandations personnalisées aux acheteurs en ligne
  • Génération de contenu pour les réseaux sociaux ou les sites Web
  • Création de conversations de chatbot pour le service client ou l’apprentissage en ligne
  • Réponse aux questions fréquemment posées
  • Assistance à l’apprentissage des langues
  • Composition de musique ou de paroles
  • Génération de rapports ou de documents commerciaux
  • Génération de contenu personnalisé pour les campagnes de marketing
  • Assistance à la rédaction ou à la révision
  • Génération de descriptions de produits ou de services
  • Fourniture de support technique ou d’assistance au dépannage
  • Génération d’articles de presse ou d’autres types de contenu
  • Fourniture de recommandations personnalisées pour les émissions de télévision ou les films
  • Rédaction d’horoscopes personnalisés ou d’autres types de contenu astrologique
  • Génération de contenu personnalisé pour les publications ou les annonces sur les réseaux sociaux
  • Fourniture de traduction de langue pour des conversations ou des réunions en temps réel.

Rappelons que ChatGPT a attiré 1 million d’utilisateurs en une semaine et est appréciée pour sa facilité d’utilisation et sa capacité à écrire de la poésie et des dissertations en quelques clics. Cependant, elle ne peut pas prédire l’avenir et ses compétences sont limitées au savoir qu’elle a acquis. Il a été démontré que ChatGPT était capable de réussir un examen d’entrée pour les ingénieurs, ce qui a suscité des inquiétudes quant à son utilisation possible pour tricher aux examens. Les professeurs ont souligné qu’il serait important de se réinventer et de demander des travaux plus créatifs aux étudiants pour éviter que l’IA ne remplace complètement l’être humain.

Le Futur de ChatGPT

Bien malin qui pourra prédire l’avenir de cette IA mais réfléchissons à quelques possibilités si on décide de coupler ChatGPT avec des robots domestiques, humanoides, de santé ou militaires. Si ChatGPT est le cerveau et le robot l’enveloppe physique, voici quelques exemples possibles :

  1. Assistance au travail et aux tâches ménagères dans les foyers
  2. Interactions sociales et soins pour les personnes âgées ou handicapées
  3. Assistance aux opérations de secours en cas de catastrophe naturelle ou d’accident
  4. Surveillance et sécurité dans les lieux publics
  5. Exécution de tâches dangereuses ou pénibles dans l’industrie
  6. Assistance à la recherche et au développement dans les laboratoires
  7. Surveillance et maintenance de l’infrastructure industrielle et des bâtiments
  8. Assistance au diagnostic et au traitement de maladies dans le domaine de la santé
  9. Surveillance et maintenance de l’environnement et de l’écosystème
  10. Exécution de missions militaires dangereuses ou pénibles.

Si on pense au futur de l’intelligence artificielle au sens général, voici quelques applications:

Automatisation des tâches : l’IA peut être utilisée pour automatiser des tâches actuellement effectuées par des humains, augmentant potentiellement l’efficacité et la productivité dans diverses industries.

Personnalisation : l’IA peut être utilisée pour fournir des recommandations ou des expériences personnalisées aux utilisateurs, comme dans les domaines du commerce électronique et de l’entertainment.

Santé : l’IA peut être utilisée pour aider au diagnostic et au traitement dans le domaine de la santé, ainsi que pour surveiller et suivre les données de santé des patients.

Transport : l’IA peut être utilisée pour améliorer la sécurité et l’efficacité des systèmes de transport, comme dans les véhicules autonomes.

Éducation : l’IA peut être utilisée pour personnaliser l’apprentissage et fournir des expériences d’apprentissage personnalisées aux étudiants.

Robotique : l’IA peut être utilisée pour améliorer les capacités des robots et les rendre plus utiles dans diverses industries.

Articles de Presse ou de blog

Voici quelques articles récents qui ont suscité l’attention depuis la sortie publique du chatbot intelligent.

  • « The College Essay is dead » : Dans un article publié en décembre 2022, l’auteur Stephen Marche explique comment l’IA pourrait transformer l’enseignement universitaire en générant des essais de qualité. En effet, de nombreux outils de génération de texte, comme GPT-3 d’OpenAI ou ChatGPT, permettent déjà de produire des textes de qualité en réponse à une question ou un sujet donné. Certains étudiants utilisent déjà ces outils pour tricher aux devoirs et aux examens, mais ils pourraient également être utilisés comme outils d’enseignement pour aider les étudiants à apprendre à rédiger de manière cohérente et structurée. Cependant, ces outils posent également de nombreuses questions éthiques et pourraient remettre en question la validité des méthodes d’évaluation actuelles dans l’enseignement universitaire.
  • « Building A Virtual Machine inside ChatGPT » : Dans cet article, l’auteur raconte comment il a réussi à utiliser ChatGPT, une intelligence artificielle conçue par OpenAI, pour exécuter une machine virtuelle et effectuer diverses tâches telles que la création de fichiers, le calcul de nombres premiers et la navigation sur Internet. L’auteur constate également que ChatGPT comprend comment les fichiers sont stockés et comment fonctionne un système d’exploitation, et qu’il est capable de réaliser certaines tâches plus rapidement que son propre ordinateur portable. En outre, il découvre que l’univers imaginaire de ChatGPT comprend une version alternative d’Internet sur laquelle il peut accéder à un chatbot du nom d’Assistant, également conçu par OpenAI. Enfin, l’auteur réussit à créer une machine virtuelle à l’intérieur du chatbot Assistant, qui se trouve lui-même sur l’alt-Internet de ChatGPT.
  • « Pourquoi ChatGPT provoque la panique chez Google » : Selon le New York Times, Google s’inquiète du succès récent de produits tels que ChatGPT, Dall-E (*) et Stable Diffusion (**) d’OpenAI, qui pourraient menacer sa suprématie en matière de recherche. Sundar Pichai, PDG de Google, a participé à de nombreuses réunions pour revoir la stratégie de l’IA de l’entreprise et a apporté de importants changements à ses projets d’IA afin de faire face à la « menace » de ChatGPT. Il a également demandé à ses équipes de développer des outils capables de concurrencer les générateurs d’images populaires, dans le but de présenter de nouveaux produits et services lors de la prochaine conférence de développeurs Google I/O en mai. Google craint que la sortie de produits tels que ChatGPT ne porte atteinte à son modèle économique, basé principalement sur l’affichage de liens publicitaires avec les résultats de recherche.

(*) Dall-E : Dall-E est un outil de génération d’images développé par OpenAI. Il permet de créer des images à partir de descriptions textuelles en utilisant l’apprentissage automatique. Par exemple, si vous tapez « un chat rose avec des ailes de papillon » dans Dall-E, il générera une image de chat avec des ailes de papillon rose. Dall-E est considéré comme étant l’un des outils de génération d’images les plus avancés disponibles et a suscité un grand intérêt dans la communauté de l’IA en raison de ses performances impressionnantes.

(**) Stable Diffusion : Stable Diffusion est un modèle d’apprentissage automatique développé par OpenAI qui permet de générer des images numériques photoréalistes à partir de descriptions en langage naturel. Le modèle peut être utilisé sur la plupart des matériels grand public équipés d’une carte graphique, même de moyenne gamme, et a été salué comme une application importante pour les ordinateurs. Cependant, le code source de Stable Diffusion n’est pas libre et est publié sous une licence CreativeML Open RAIL M qui interdit certaines utilisations. La publication du code source a suscité des critiques, notamment en raison des inquiétudes concernant l’éthique de l’IA et la légalité de la génération d’images avec un modèle formé sur des données contenant du contenu protégé par le droit d’auteur sans le consentement des artistes originaux.

PARTAGER CET ARTICLE :

Laisser un commentaire