Le Bitcoin () a fait la Une de tous les Médias à la fin de l’année 2017 après son envolée à presque 20 000$ US l’unité. Pour ceux qui en avaient acheté autour de 100$ en 2012-2013, ca fait du 1900% ou 200 fois la mise.

Blockchain Bitcoin

Copyright: [Denis Ismagilov] © 123RF .com


Il est bien difficile de prédire l’avenir du Bitcoin, qui subira probablement des fluctuations immenses dans un sens comme dans l’autre. Dans tous les cas si vous décidez d’y investir quelques économies, vous ne devez mettre que de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre, pas plus. C’est le même adage que lorsqu’on investit en bourse ou sur le forex.

Définitions (wiki)

Bitcoin (): La monnaie cryptographique « Bitcoin » a été créée le 3 janvier 2009 par Satoshi Nakamoto, une personne ou un groupe de personnes dont on ignore encore l’identité.

La quantité maximale de bitcoins en circulation est de 21 millions.

Bitcoin repose sur un logiciel qui s’appuie sur un protocole pour sa création et sa gestion. Les agents traitant les transactions fournissent leur puissance de calcul informatique pour vérifier, sécuriser et enregistrer les transactions dans un registre virtuel appelé la blockchain (chaîne de blocs en français) : c’est ce qu’on appelle le « mining » de crytos (minage en français).
Les agents sont récompensés en bitcoins.

Cryptomonnaie: il s’agit d’une monnaie créée sur le principe de la cryptographie (procédé utilisé pour le cryptage ou chiffrement des données) et utilisable sur un réseau informatique décentralisé, de pair à pair (P2P). On les appelle aussi cryptoactif ou monnaie cryptographique. Le Bitcoin est un exemple de crypto-monnaie.

Blockchain: Une blockchain, ou chaîne de blocs, est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans organe de contrôle. Techniquement, il s’agit d’une base de données distribuée dont les informations, envoyées par les utilisateurs, sont vérifiées et groupées à intervalles de temps réguliers en blocs, liés et sécurisés grâce à l’utilisation de la cryptographie, et formant ainsi une chaîne.

La technologie « blockchain » est aujourd’hui sur toutes les lèvres, c’est une véritable révolution, presqu’autant que Internet en soi, qui aura des applications dans toutes les sphères de l’économie et de la société.

ICO (Initial coin offering) : à ne pas confondre avec IPO « Initial Public Offering » pour une introduction en bourse, est une méthode de levée de fonds fonctionnant via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies durant la phase de démarrage d’un projet. Ces actifs, appelés « tokens » (jeton numérique), sont émis et échangés grâce à la technologie blockchain.

Plateformes de Trading d’Achat/Vente de Bitcoin et Cryptos

1. ShakePay : (Canadiens uniquement) Achat immédiat de Bitcoin et Ethereum, en quelques minutes via Interac. Passez par ce lien et obtenez 30$ gratuit.

2. Local Bitcoins : Plateforme pour acheter et vendre des cryptos (bitcoins, ethereum, ripple, litecoin,…) dans votre monnaie locale. C’est une plateforme d’échanges P2P entre utilisateurs. La startup est basée en Finlande.

3. Coinbase : plateforme américaine leader qui permet d’acheter des Bitcoin/Ethereum/Bitcoin Cash/LiteCoin avec une carte de crédit.

4. Coinsquare : plateforme canadienne majeure qui prévoit s’introduire en bourse prochainement. Gère les Bitcoin/Bitcoin Cash/Ethereum/Dash/Dogecoin/Litecoin/Squarecoin. Multiple possibilités d’approvisionner son compte : voucher, interac online, interac e-transfer, virement, bank draft, flexepin.


5. Binance : une plateforme d’échange et de trading qui vient de Chine et qui apparaît comme l’une des plus importantes au monde après quelques mois d’activité. Elle offre des frais réduits par rapport à la concurrence. Contrairement aux deux précédentes ici vous ne pouvez pas acheter directement avec une carte de crédit ou interac, vous devez détenir des Bitcoin ou autre monnaies virtuelles et les échanger contre les autres Alt-coins sur Binance. Il y en a près d’une centaine.

6. QuadrigaCX : une autre plateforme canadienne avec plusieurs méthodes pour « funder » votre compte. Vous pouvez trader : Bitcoin/Bitcoin Cash/Bitcoin Gold/Ether/Litecoin.

Et aussi : eToro (ne fonctionne pas pour résidents du Canada/USA), Kraken, CryptoGo.

CoinMarketCap : pour voir les Cours des Cryptomonnaies

S’il n’y avait qu’un seul nom à retenir c’est bien celui de CoinMarketCap, un site qui centralise toutes les cotations des principales crypto-monnaies en ligne. C’est tout simplement la référence.

La page principale liste le Top100 des Cryptos, classées par capitalisation de marché (Market Cap en anglais) mais aussi le Top 100 des Plateformes d’échanges (Binance, OKEx, Bithumb,…) ordonné par Volume Ajusté ou Déclaré.

En cliquant sur chaque crypto depuis la page d’accueil on peut voir le Graphique par Prix dans la devise de son choix (USD, EUR, CAD..) et comparer la courbe avec le prix de référence du Bitcoin (BTC) et la Capitalisation de Marché.

Coinmarketcap donne aussi accès aux cours historiques quotidiens des devises numériques depuis plusieurs années en arrière.

Bref vous l’aurez compris cette plateforme gratuite est une vraie mine d’or d’information concernant toutes les données que vous voulez explorer et suivre dans l’univers des monnaies virtuelles.

Plateformes alternatives populaires qui offrent aussi les cours des crypto-monnaies: CoinPaprika (stats intéressantes sur 7j d’un coup d’oeil), Cryptocompare, Coingecko, Cryptowat, Coinlib, Coincodex et Livecoinwatch.

Portefeuilles Cryptos (Wallets)

1. Blockchain.com : il s’agit d’un portefeuille sécurisé en ligne et non d’une plateforme d’achat/vente. On peut y apporter ses cryptomonnaies qu’on a déjà acheté ailleurs et en transférer depuis ce Wallet.

En novembre 2018 Blockchain.com lance la plus grande opération de distribution de monnaies numériques de l’histoire à ses 30 millions de membres. L’entreprise offre l’équivalent de 125 millions de dollars US en Stellar (XLM) aux premiers inscrits. Chaque nouvel utilisateur recoit l’équivalent de 25$ US en Stellar dans son portefeuille Blockchain :

2. Trezor : un portefeuille numérique sous forme d’appareil électronique physique.

3. Electrum : un wallet qui garde vos crypto-monnaires grâce un logiciel installé sur votre ordinateur. Compatible Windows, Mac OS X, Linux and Android.

4. Exodus : même principe qu’Electrum mais avec un joli design en prime. Disponible pour Windows, Mac et Linux.

5. Mycelium : un portefeuille mobile uniquement, pour utilisateurs expérimentés. Disponible sous Android et pour iPhone.

Top 5 Crypto-Monnaies selon leur capitalisation (Nov 2018)

Capitalisation totale sur CoinMarketCap de 2094 cryptos : 212 milliards de dollars US

1. Bitcoin (BTC) 111 milliards $ (création 2009 par un certain Satoshi Nakamoto….)
2. Ethereum 22 milliards (ETH) (création 2015 par le canadien d’origine russe Vitalik Buterin)
3. Ripple 21 milliards (XRP) (création 2012 par Arthur Britto, David Schwartz, Ryan Fugger)
4. Bitcoin Cash (BCH) 9 milliards (création 2017, le BCH est une bifurcation (hard fork) du protocole Bitcoin)
5. Stellar (LTC) 5 milliards (création 2014 par Jed McCaleb, fondateur de Mt. Gox et co-fondateur de Ripple)

Les Influenceurs de la Blockchain

Le site Cointelegraph a dressé une liste des Top Influenceurs à suivre dans  la Blockchain.

Parmi eux on retrouve le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, mais aussi Andreas M. Antonopoulos (évangéliste Bitcoin et auteur de « Mastering Bitcoin »), Charlie Lee (créateur du Litecoin), Nick Szabo (Créateur Designer de Bit Gold), Brian Armstrong (Co-fondateur et CEO de Coinbase), Brock Pierce (Cofondateur de Blockchain Capital) et Laura Shin (Sénior Éditrice à Forbes Fintech).

Outils de Prédictions des Cours ?

Jusqu’ou iront les cryptomonnaies dans le Futur ? vers zéro comme prédisent certains commentateurs du monde financier, les comparant même à des chaînes de Ponzi(*) ou vers 300 000 à 1 million de dollars pour un seul Bitcoin d’ici 2020 comme le prédisent respectivement les frères jumeaux Winklevoss (qui se sont fait connaître dans leur combat contre Mark Zuckerberg en se disputant la paternité de Facebook) et John McAfee (le créateur du célèbre antivirus américain et désormais passionné des cryptomonnaies) ?

(*)(Wikipedia) : En 2013, Eric Posner, professeur de droit à l’Université de Chicago, a déclaré qu’« un véritable stratagème Ponzi est une fraude organisée ; alors que Bitcoin semble plutôt être une illusion collective ».

Le Bitcoin est-il surévalué ? Le réseau est-il une coquille vide ? Probablement pas car plus on avance dans le futur plus il y a d’utilisateurs et plus son utilité et sa valeur croissent.

La loi de Metcalfe dit que l’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs.

Et chaque année le nombre de portefeuilles de Bitcoin a quasiment doublé de 2011 à 2018. Le cours du Bitcoin pourrait suivre une loi de Metcalfe, mais serait-ce suffisant pour justifier un potentiel de croissance future ? A chacun de se faire sa propre idée.