Wolfram Alpha: le moteur est lancé

wolfram-alpha


Wolfram Alpha a été lancé hier discrètement avec de l’avance alors que le lancement officiel était prévu pour ce lundi 18 mai 2009.

Le moteur est uniquement en anglais pour le moment. D’ailleurs si vous tapez une phrase en français il vous répond gentiment avec un « Wolfram|Alpha ne comprend pas encore le français. »

Il comprend les phrases complètes sous forme de questions. Par exemple: « What is the life expectancy in Canada ? » (espérance de vie au Canada). Par contre si on lui demande quel est le pays qui a la plus grande espérance de vie il ne comprend pas (ou mon anglais est incorrect) mais on retrouve cette information simplement en tapant « life expectancy« . 

Vous pouvez voir d’autres exemples sur cette page.

Est-ce que ce moteur de recherche sémantique est le web 3.0 tel qu’annoncé par le New York Times en novembre 2006 ?

Pour l’instant pas encore convaincu. D’ailleurs qui aura la patience d’écrire des phrases complètes ? Il ne faut pas oublier que l’humain est paresseux par nature et que s’il peut taper 2 mots au lieu de 12 qui lui donnent la réponse il ne se privera pas. Une alternative serait de mettre en place un système de reconnaissance vocale. Là ca irait vraiment vite.

Même s’il n’est pas parfait ni un Google killer (plutôt un concurrent sérieux pour wikipedia), comme tout système basé sur l’intelligence artificielle, Wolfram n’est encore qu’un bébé et il va apprendre de lui-même au fil du temps pour devenir meilleur.

Google suit le projet de très près car Stephen Wolfram, l’inventeur de ce moteur n’est pas le premier venu: ce britannique de 50 ans est l’auteur du logiciel de calcul Mathematica et il a obtenu son doctorat en physique des particules à l’âge de 20 ans.

Ci-dessous la vidéo du lancement live du moteur: