Wikipedia est-elle fiable ?

Des étudiants en 5è année de l’école de journalisme de sciences politiques à Paris ont mené étude sur la fiabilité de l’encyclopédie en ligne Wikipedia.


Le projet a été mené sous la direction de l’écrivain et blogueur Pierre Assouline (La république des livres).

L’étude francaise «La révolution Wikipédia, les encyclopédies vont-elles mourir?» contredit l’étude de « Nature » qui arrivait à la conclusion que Wikipedia était aussi précise que l’encyclopédie Britannica. (vous imaginez la colère de Britannica :-) ?

Wikipedia serait aussi efficace sur des sujets scientifiques mais pas sur des sujets de politique ou d’histoire qui sont sources de polémiques.

Les étudiants francais ont modifié volontairement des articles comme la biographie de Tony Blair en y insérant des erreurs. Selon Technaute, ils ont ajouté que Tony Blair était « de confession catholique » et l’erreur est restée en ligne plusieurs semaines avant d’être repérée et corrigée.

Que retenir de tout ca ? je crois que Wikipedia reste tout de même un superbe outil gratuit en ligne. Il est évident que l’encyclopédie libre peut contenir des erreurs involontaires ou faites dans le but de nuire mais peut-être qu’une modération encore plus poussée pourrait contribuer à une meilleure qualité de son contenu ?

Personnellement je m’y réfère souvent et j’adore Wikipedia. J’ai de l’admiration pour tous ces bénévoles qui passent des jours et des nuits à la mettre constamment à jour !!

  • francis

    Oui mais voila l’erreur fut coorigé un bon reflexe donc est de regarder pour celui qui veut être sur de la justesse de regarder l’historique des modifications et de se méfier des dernières. Finalement mais cela existe peut-être une idée pour les devs de wikipédia serait de rajouter les stats pour une page et ainsi de pouvoir donner une sorte de trustrank (plus il y a eu de visiteur dans un grand laps de temps plus il pourrait y avoir de points).

  • BigVicente

    La moralité c’est quand même que les erreurs ont fini par être découvertes et corrigées ! Certe cet outil présente encore quelques défauts mais les wiki c’est tout récent. Je pense qu’on assiste vraiment à quelque chose d’important en ce moment !

  • nacene en chine

    wikipedia c’est super… dans les pays qui en autorise l’accès ;o)

  • Laktu

    Je trouve lamentable qu’Assouline fasse ce genre de choses. Déjà, prouver que Wikipédia n’est pas fiable à 100%,wahou quel scoop, la plupart des internautes le savent mais bon. Contribuer au piratge ( faut bien le dire ) de wikipédia est vraiment d’une bassesse.Il est du niveau de ceux qui modifient les pages de l’encyclopédie en y écrivant: "kikoooo loool kikooooo".

    Mr Assouline, au lieu d’apprendre à vos élèves ce genre de débilités et d’essayer de dégrader l’image de wikipédia, apprenez leur qu’il est plus intéressant d’essayer de l’améliorer ! Mais effectivement c’est plus compliqué que la critique !

  • Nat

    Certaines critiques ne sont pas infondées, mieux vaudrait en tenir compte. Les prononcer toutes nulles et non avenues, d’emblée et systématiquement , ne produira rien de meilleur.

  • Antonin

    Je trouve l’attitude des étudiants ayant produit cette enquête tout à fait incorrect vis à vis des utilisateurs de la wikipédia. La méthode utilisée pour développer cette étude est irrespectueuses. La wikipédia n’est pas un produit comme un autre. A ce titre, on a pas le droit de s’amuser à la truffer d’erreur et désinformer de nombreux internautes pour prouver qu’elle n’est pas infaillible, c’est contraire à toute éthique communautaire et citoyenne. Imaginez que d’autres instituts procèdent de la même manière pour développer leurs études ? C’est normal qu’il y ai des erreurs ! Je trouve la première réaction de sanction de l’administrateur très saine.

    J’ai l’impression que ces étudiants ne se sont pas rendu compte qu’ils étaient eux aussi responsable de la qualité de l’encyclopédie et ils ont cru bon de faire une démonstration négative du pouvoir que la wikipédia confère à chaque utilisateur. Voilà une bien mauvaise illustration de la façon de s’en servir !

    La wikipédia s’appuie sur le respect et la citoyenneté des utilisateurs, de cela dépend la fiabilité du contenu. Elle existe car ses créateurs croient en la bonne volonté des internautes. La wikipédia n’est ni un laboratoire ni un jouet ! J’ai eu vent de l’attitude peu scrupuleuse de professeurs d’université… Certains s’amusent à truffer les pages de conneries pour que les élèves ne repiquent pas le contenu. Mais c’est grave messieurs !!! Et après on s’étonne qu’il y ai des erreurs ! Qu’a donc le corp enseignant contre la wikipédia ? Ils feraient mieux d’apprendre à leurs étudiants de s’en servir plutôt que de la saccager comme des illettrés.

    L’étude n’est pas constructive en ce sens. Si l’objectif était de montrer les failles de wikipédia et la discréditer, c’est réussi. S’il était de pousser la wikipédia à choisir le cloisement et l’étouffement, c’est aussi réussi. Si c’était de la pousser à s’améliorer, c’est raté.

    L’institut a aussi fait une étude comparative avec l’encyclopédie Britanica. Qu’ont t-elle de comparable ? On ne compare pas une encyclopédie fermée et une encyclopédie ouverte. C’est trop différent, les critères de qualités ne sont pas les mêmes, tout simplement car l’utilisation qu’on en fait est différente. On ne lit pas les deux encyclopédies de la même façon. La qualité des articles est variable sur la wikipédia, on le sait. Cela peut être très bon comme très médiocre. La wikipédia dispose d’une intelligence collective illimité, en se sens, les articles pointus sont mis à jours beaucoup plus souvent et de manière plus approfondis par les communautés scientifique. Je trouve qu’il est plus dangereux d’avoir une confiance aveugle en une encyclopédie fermée qu’utiliser la wikipédia en ayant conscience de ses failles. Tout professeur de communication vous le dira, sur internet, il faut toujours recouper ses sources !

    Bref, je ne félicite pas ces étudiants de science politique qui ne prennent pas en compte le mode de fonctionnement du support dans leur étude et qui préfèrent se borner à des études comparatives.

  • Robert

    Des belles conneries quand on veut modifier un article on est forcement censuré, pour moi c’est adieu wikipedia