Wajam, la petite startup montréalaise spécialisée dans la recherche sociale

La petite entreprise montréalaise Wajam, fondée en 2009 et finaliste pour le « 2012 Canadian Innovation Exchange CIX Top 20 », spécialisée dans le domaine de la recherche sociale et qui se greffe aux principaux moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo) ou de sites de magasinage en ligne pour y dénicher des recommandations diverses en provenance de contacts sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Google+), est la première d’une série de jeunes pousses entrepreneuriales talentueuses qui seront présentées par l’entremise de ce blog chaque fin de semaine.


Des nouveautés dignes d’intérêt

L’intégration mobile intéresse plusieurs lecteurs et se veut d’ailleurs la plus récente initiative de Wajam. Depuis le mois de septembre dernier, et grâce à la technologie développée, les utilisateurs du téléphone intelligent iPhone d’Apple peuvent consulter les commentaires et recommandations de leurs contacts sur les réseaux sociaux mentionnés précédemment directement dans les résultats de recherche affichés dans Safari, la navigateur du système d’exploitation conçu par Apple.

Wajam Videos et Wajam Products sont deux autres produits de l’entreprise ayant suscité beaucoup d’intérêt dans la dernière année. La première fonctionnalité permet de rechercher les vidéos consultés par des contacts directement à partir des moteurs de recherche (YouTube inclus) pris en charge par l’outil. La seconde présente plutôt l’identité des produits mentionnés par des contacts lors d’une recherche spécifique. Ainsi, en cherchant l’expression « téléphone intelligent » dans Google, l’utilisateur intéressé aura la chance de consulter les commentaires des dits contacts ayant abordé au préalable le sujet des plus récents appareils mobiles d’Apple, de Samsung et de High Tech Computer (HTC), par exemple.

Wajam: une tribune complète sur le Globe and Mail

Excellent papier du Globe and Mail, publié le 23 octobre dernier, au sujet de Wajam. L’auteur Craig Elias y explique comment Wajam s’est efforcée de peaufiner son modèle d’affaires pour permettre à ses utilisateurs de bénéficier du produit gratuitement, tout en générant les revenus nécessaires pour assurer la croissance de l’entreprise.

C’est ainsi que le principe de « publicité sociale », basé sur des annonces publicitaires qui rencontrent les recommandations des contacts présents sur les réseaux sociaux, fut élaboré. C’est un partenariat avec le comparateur de prix « Shopping.com » qui offre à Wajam le modèle d’affaires tant espéré.

Résultat: la base d’usagers Wajam est en croissance de 25% par mois désormais. Rentable, l’entreprise a également doublé son nombre d’employés, qui se situe à 25 pour le moment.

Un entrepreneur à succès

Le co-fondateur de Wajam, Martin-Luc Archambault, est bien connu dans le milieu des affaires. L’entrepreneur à succès aurait notamment fondé plus de dix entreprises depuis ses débuts, agissant même à titre d’ange financier à l’occasion. Le 29 octobre dernier, et pour couronner le tout, M. Archambault a remporté le prix Ernst & Young « Emerging Entrepreneur of the year » pour le Québec.

Un brin de folie!

L’équipe Wajam est reconnue pour sa grande créativité. La preuve, ce petit vidéo Gangnam Style concocté pour souligner l’Halloween!

Suivez Wajam sur Facebook et sur Twitter!