Votre Point de Vue : Exprimez-vous et Partagez vos idées

Le Web 2.0 a ce petit quelque chose de spécial qui permet aux grandes entreprises de ce monde de lancer leurs propres sites collaboratifs, accessoirement utiles à la société.

C’est vraiment la grande tendance cette année et on ne peut se tromper en affirmant que les compagnies qui ont pris le virage du web 2.0 participatif et qui s’intéressent de plus en plus aux blogueurs ont tout compris. Cela ne me dérange pas lorsque le service est un minimum utile ou intéressant à suivre. Et c’est le cas ici.

Votrepointdevue.fr de la banque internationale HSBC est l’un de ceux là.


Son but est simple: faire réagir les internautes sur des questions de société par un vote accompagné d’une possibilité d’étayer son avis dans des commentaires.

Quel est votre point de vue sur le clonage ? L’écologie ? Les jeux vidéo ? Les élections ? sont autant de questions soulevées par le site.

Ce style d’interaction avec l’internaute me rappelle les tribunes de Radio-Canada qui existent depuis plusieurs années.

Votrepointdevue.fr suit le même modèle que les forums de discussion de jadis mais il est adapté un peu plus web 2.

On y retrouve des sections comme le blog du mois, le photographe du moment ou une page dédiée à l’observatoire financier d’HSBC.

L’objectif pour une banque comme HSBC est double : d’une part sensibiliser les internautes sur des sujets précis en cherchant à capter leur participation mais surtout d’autre part, mettre en place un véritable tremplin vers ses services financiers. L’internaute se doute bien une fois sur le site qu’il à affaire à un sponsoring de la banque, logos et thématiques étant clairement présents. A lui de faire son choix s’il trouve le service utile.

Sur ce site par contre je pense que le contenu pourrait être beaucoup plus étoffé qu’il l’est actuellement ; un contenu riche fera revenir l’internaute et il se sentira en confiance vis à vis de l’instigateur du service.

HSBC votre point de vue

Note: ce billet est sponsorisé par HSBC via la régie Adrider.