Votre blog sur Amazon Kindle = Revenus

kindle-blogs


Amazon a ouvert son programme Kindle Publishing for blogs à tous les blogueurs.

Les éditeurs de sites web et blogs obtiennent 0,60 $ par abonné par mois.

Exemple de souscription à SEO Book sur le Kindle.

Bon on sent déjà monter l’excitation pour les gros blogs si jamais Kindle devient le gros gadget à la mode d’ici quelques mois ou années.

Prenons par exemple un gros blog à 100 000 abonnés Feedburner. Admettons que c’est la Kindlemania, 30 000 personnes s’abonnent à la version de ce blog sur le Kindle.

30 000 x 0,60 US$ = 18 000 dollars par mois.

Bien sûr ces chiffres sont du pur délire.

Revenons plus sur terre, admettons qu’un blog réussisse à fédérer 3000 abonnés par mois sur Kindle. Cela fait tout de même un non négligeable 1800 dollars US mensuels.

A suivre… il faudrait déjà que Kindle se décide à sortir en France et au Québec.

  • andré

    Ses intéressant

  • Jeremy

    Honnêtement , pour un blog qui fonctionne bien sa doit être super. Mais sa risque d’apporter sont lot de blog sans contenu.

  • Charliend

    Revenu certes mais faibles…

  • Mathieu

    Il parait qu’une grêve se prépare sur Amazon…
    Attention pour les achats de Kindle pour Noël non?

    Sites L’express/ expansion :
    Les salariés du seul entrepôt logistique d’Amazon en France sont appelés à faire grève le 15 décembre par le syndicat Force Ouvrière.
    Le ton monte entre les syndicats et la direction du site de e-commerce Amazon France. A deux semaines de Noël, Force Ouvrière lance aujourd’hui un appel à la grève pour le 15 décembre dans l’unique entrepôt de Saran, près d’Orléans. « L’ambiance est actuellement très tendue. Pour faire face à l’afflux des commandes, on nous demande des objectifs que l’on ne peut pas atteindre », souligne Sébastien Boissonnet, délégué syndical FO.
    En mobilisant les salariés de l’entrepôt logistique, le syndicat veut obtenir de la direction des avancées sur plusieurs revendications : la réouverture des négociations salariales visant à obtenir une hausse des salaires de 6,3% ; l’obtention d’un 13ème mois, de tickets restaurant et de primes d’équipe ; une augmentation de 10 minutes de la durée des pauses sur le temps de travail effectif ; une hausse du budget des oeuvres sociales.
    Depuis le début de l’année, une dizaine de salariés auraient été licenciés pour « insuffisance professionnelle », apprend-on de source syndicale. L’entrepôt de Saran qui emploie 535 salariés en CDD en temps normal voit ses effectifs plus que doubler en fin d’année avec le recours aux intérimaires, renfort indispensable pour tenir la promesse faite depuis plusieurs semaines aux internautes sur le site, « livré à temps pour Noël ».
    Pour faire face à la saturation de l’entrepôt français de 50.000 mètres carrés construit en 2007, Amazon étudie l’ouverture d’un deuxième site dans le Sud de la France.