VOLUNIA : Première DEMO du moteur sur les traces de Google/Facebook

Je vous en avais parlé en novembre 2011, cette fois j’ai pu mettre la main dessus avec une invitation : voici mes premières impressions sur Volunia, le moteur de recherche qui veut s’attaquer à Google et Facebook. Et oui je rajoute Facebook car Volunia est aussi un réseau social


Volunia logo

J’ai été agréablement surpris par la qualité des résultats, la navigation agréable et l’aspect communautaire du site.

Petit bémol : certaines pages mettent encore du temps à charger (sans doute le manque de serveurs ^^)

Navigation : il faut savoir qu’on ne sort jamais du moteur et que les sites s’affichent en-dessous de la barre d’outils du haut (Pratique et pas dérangeant du tout).

Autre point important : c’est un moteur à utiliser en mode connecté car c’est aussi un réseau social avec la gestion d’amis, d’un profil membre et on a la possibilité de discuter (live text chat).

La page d’accueil :

volunia home

Décortiquons le moteur :

– 1 –

-en haut à gauche : un clic sur l’icône de Volunia amène à la page d’accueil

-« Map » montre le plan du site de Volunia.com : vie privée, contact, termes et conditions, A Propos.

Volunia sitemap

-« Trends » : une section encore inactive et qui présentera les Tendances ou Top News.

-« More » : un clic sur cet onglet permet de partager une page sur Facebook, Twitter ou par email :

partage

-« Addon » : sans doute des extensions et plugins à venir (pas encore actif)

– 2 –

-Champ URL : l’équivalent de la barre d’adresse, on peut entrer l’URL d’un site web. Par défaut c’est volunia en anglais http://en.volunia.com/

– 3 –

-« Site Contacts » : un clic sur cet onglet montre les amis & contacts

Site contacts

– 4 –

amis volunia

a – Le premier icône montre le nombre de personnes en ligne sur la page que vous visitez. C’est l’un des points récurrents et sociaux du moteur.

b – montre le nombre d’amis (contacts) en ligne

c – icône pour ajouter un ami (C’est comme sur Facebook, on fait la demande et on attend que la personne accepte)

d – vos messages reçus via le Chat

e – icône de Profil : celui donne accès à la page de profil de l’utilisateur (voir détail plus bas), les paramètres sociaux, les paramètres de recherche, le statut de Power User qui permet d’envoyer des commentaires à l’équipe du moteur, et enfin le lien pour se déconnecter et naviguer en mode invisible.

profil

f – donne accès à la configuration globale (langue et pays, filtre safesearch) et l’aide du moteur (FAQ)

– 5 –

Le formulaire de recherche. Exemple ci-dessous avec l’expression : « Social Network » :

resultats de recherche volunia

Un peu comme sur Google ou Bing, les onglets du haut permettent une navigation supplémentaire par catégorie : web (par défaut), images, vidéos, news, documents, people.

Les bulles oranges semblent montrer le nombre de personnes ayant cliqué sur le résultat.

L’icône du globe tout à gauche montre la « Visual Map » du site, c’est à dire son environnement : (exemple imdb.com ici)

Visual Map

– 6 –

La zone de « Chat » à droite : vraiment sympa, à la manière de Facebook, un tchat présent sur toutes les pages qui permet de discuter d’une URL ou d’un résultat en particulier, ou bien simplement avec ses amis :

tchat volunia

La Page de Profil de l’utilisateur : c’est le point central de votre compte. On peut y gérer ses amis, ses photos, les sites visités (places), ses propres sites internet (il faudra en confirmer la propriété avec un code dans le header ou bien via un fichier volunia.txt à passer par Ftp), les Chats privés et enfin le statut de « Power User ».

Page Profil Volunia

  • Graeme

    Est-ce que tu peux envoyer des invits pour tester ?

  • Bastien

    Je suis un peu effrayé que vous trouviez pratique et pas dérangeant du tout d’être cloisonné dans un espace, aussi grand soit il, que représente Volunia.

    Le web est par définition un système ouvert, c’est bien là le principe fondateur, rappelé récemment par son créateur dans une interview ou dans un TED, notamment en réaction à facebook et google, qui nous enferme dans leurs mondes respectifs de plus en plus.

    Je me sens déjà suffisamment fliqué partout sur la toile pour ne pas vouloir m’enfermer une fois encore qq part. C’est d’ailleurs la première raison qui m’avait fait ne pas m’inscrire à la bêta de Volunia, projet qui au départ me donnait plein d’espoir, car représentant une alternative intéressante à google ou bing.

  • Vincent Abry

    @Graeme, il faut s’inscrire sur la homepage, je ne peux pas distribuer d’invits.
    @Bastien: je parle plus ici de l’aspect visuel pour la barre du haut (esthétique) et non du système lui-même (mode connecté)

  • Blogus

    Déception !

    J’ai une invitation que je n’utiliserait sans doute pas. En effet tout cela me semble bien loin du projet initial.

    Car enfin, quoi de plus qu’un réseau social supplémentaire à la mode Facebook ou Google+ ?

    …Allez circulez il n’y a rien à voir.

  • Dalz

    On ne peut pas (il me semble) s’inscrire. Ce qui me choque par contre c’est qu’il n’y ait pas un seul mot sur l’onglet « privacy » dont tu parles… Si important par les « temps qui courent).

    Ca a l’air pas mal, porté sur la curation, et je suis pas forcément pour mais en tout cas bien ficelé. Reste à voir s’ils ont une idée derrière la tête ou s’ils ne comptent que sur la pub.

    +1 pour bastien, mais c’est finalement pareil pour tous… C’est, peut être malheureusement, pas des entreprises publiques, et il faut bien qu’ils fassent du pognon pour survivre, c’est comme ça que, actuellement, fonctionne le système. J’allais dire que c’est abusé qu’il faille prouver qu’un site nous appartienne, mais finalement, il suffit qu’on est adsense ou n’importe quoi d’autre et on est fliqué pareil. Reste a savoir ce qu’ils font / feront avec les données et j’avoue, ça manque vraiment dans l’article un petit détail sur le « pricacy ».

  • Graeme

    Merci pour la réponse Vincent, mais en fait non on ne peut pas s’inscrire sur la home.
    Dommage, je ne vois pas bien l’intérêt pour eux de ne pas mettre un site en ligne dans ce cas :(
    C’est une sorte de coup d’épée dans l’eau, beaucoup de com’ pour que personne ne puisse y aller :)

  • Vincent Abry

    @graeme: tu as raison. Je viens de voir par contre sur leur blog qu’ils ouvrent au grand public le 14 juin 2012. Plus qu’une semaine donc.