Visage de jumeaux fumeurs et non-fumeurs : le tabac vieillit la peau

Une étude du Plastic and Reconstructive Surgery Journal s’est intéressé à la comparaison de visages de vrais jumeaux, dont l’un des deux était fumeurs et l’autre n’avait jamais touché au tabac de sa vie ou avait arrêté depuis plusieurs années. L’objectif était de comparer les conséquences du tabagisme sur le vieillissement de la peau.


Pendant les trois dernières années, les scientifiques se sont penchés sur la vie de 79 paires de jumeaux. Des photographes les ont pris en photo et des chirugiens plastiques ont analysé les images pour découvrir lesquels des deux était le fumeur. A la vue de ces quelques clichés, il est facile (dans certains cas, mais pas dans tous) de dire qui fumait et qui ne fumait pas :

La jumelle à gauche a fumé 17 ans de plus que celle de droite

La jumelle à gauche a fumé 17 ans de plus que celle de droite

la femme à droite est fumeuse, celle de gauche non-fumeuse

la femme à droite est fumeuse, celle de gauche non-fumeuse

à droite : fumeur. à gauche le jumeau est non-fumeur.

à droite : fumeur. à gauche le jumeau est non-fumeur.

La soeur de droite est fumeuse, celle de gauche non.

La soeur de droite est fumeuse, celle de gauche non.

La conclusion est que le visage du fumeur a une peau plus vieillie que celui qui ne fume pas et cela se retrouve au niveau des poches sous les yeux, des paupières, des bajoues (plus grosses) et des rides du sourire (plus marquées). Bien sûr, la vie que mène chaque personne peut jouer un rôle dans le vieillissement de la peau ; c’est pourquoi les chercheurs ont aussi contrôlé certains aspects comme le stress, la protection solaire et le surpoids chez les sujets étudiés.