Viral Nova a reçu 100 millions de visites en décembre. Non sérieusement, WTF ? Quel génie!

Si vous êtes dans le monde de l’édition web, ce qui va suivre va vous plaire, ou au pire vous rendre jaloux. Ou encore vous faire pleurer.


Le petit génie derrière Viral Nova a été démasqué et il s’appelle Scott Delong, 31 ans. Il n’en est pas à son premier coup sur le web après avoir revendu plusieurs sites à succès et noms de domaines dans le passé.

Scott DeLong

Mais son histoire incroyable a de quoi clouer le bec aux Buzzfeed et Upworthy de ce monde. Car Scott est… tout seul. (deux personnes à contrat se sont jointes à lui récemment). Et surtout son site a été lancé au mois de mai 2013. Oui vous lisez bien : 100 millions de visites au mois de décembre avec seulement 8 mois d’existence.

Aujourd’hui Scott veut vendre. Il a déjà refusé plusieurs offres d’investisseurs. Il réalise plusieurs centaines de milliers de dollars par mois en publicité et il est facile de deviner que son site va se vendre facilement dans les 7 chiffres.

Si vous ne connaissez pas son site [ViralNova.com], c’est que vous avez oublié le nom mais je suis sûr que vous avez déjà vu passé une de ces histoires dans votre flux Facebook dans les derniers mois.

Pourtant quand on se penche sur ce qu’il fait, ce n’est pas si différent par rapport à d’autres éditeurs. ViralNova reprend des news touchantes/émouvantes pour la plupart, qui ont déjà été publiées ailleurs, parfois même il y a 1 an ou 2. Mais alors pourquoi chez lui cela fonctionne mieux que chez les autres ? La force et la différence de Viral Nova réside dans ses titres d’accroches poussés à l’extrême avec une gamme d’émotions aussi large que sa base fan Facebook (900 000 abonnés). Mais aussi à mon avis parce que son blog reste sobre, voire presque « amateur » dans son design. Ça plaît. Et également parce que Scott DeLong était au bon endroit au bon moment (timing 100% idéal avec Facebook, en phase avec ce genre d’articles). Il a profité d’un effet boule de neige qui ne s’est pas encore essouflé. Mais pour combien de temps?

[via]