Ca sent pas bon pour Google+ : son créateur démissionne

Si ce n’est pas la fin de Google+, ca y ressemble beaucoup. A moins d’un revirement et d’un coup de génie de dernière minute, Google risque d’abandonner son projet de réseau social Google+, qui n’a jamais levé comme Facebook ou Twitter. Vic Gundotra, l’homme derrière Google+ a donné sa démission hier soir après 8 ans de bons et loyaux services pour la firme de Mountain View. Google Plus, lui n’a même pas encore 3 ans…


Vic Gundotra

Selon Techcrunch, Google Plus est maintenant le lieu des morts-vivants (citation) et les équipes qui travaillaient sur le réseau social de Google (plus de 1000 employés) seraient mutées vers le département Android.

Mon premier article (c’est d’ailleurs ici -ironie du sort- le 100è que j’écris sur Google+) remonte au 1er juillet 2011. Où est passé ce réseau social plein de promesses de Google ?

Le réseau social de Google a encore 300 millions d’utilisateurs actifs chaque mois (Facebook en a 1 milliard) et son avenir est largement hyptohéqué. De réseau social il pourrait passer à simple plateforme dans un premier temps, et Google stopperait net son intégration (forcée il faut bien l’avouer) avec ses autres services. Non Google+ n’est pas encore mort mais pour combien de temps est-il encore en vie ? Et surtout va t-il finir comme Google Buzz ou Google Wave… dont aujourd’hui presque plus personne ne se rappelle de leur existence.