Selon Wikileaks, la CIA pourrait surveiller 85% des smartphones dans le monde

Le site Wikileaks de Julian Assange vient de sortir un nouvel épisode percutant sur la surveillance de masse, des révélations chocs à la manière d’un Snowden No2 avec PRISM (6 juin 2013). Le site a mis en ligne près de 8000 documents internes de la CIA qui expliquent comment l’agence américaine est en mesure de surveiller la population via les iPhones et smartphones android ainsi que les télévisions intelligentes Samsung ou encore des voitures connectées. Entre autres, car les possibilités sont infinies sur d’autres appareils.


Baptisée « Vault 7: CIA Hacking Tools Revealed« , la fuite de Wikileaks met en lumière les méthodes particulièrement agressives de l’agence qui consistent à former de nombreux hackers et cracks de l’informatique afin que ceux-ci placent des milliers de logiciels malveillants sur des millions d’appareils à travers le monde.

Parmi les techniques choc qui ont de quoi calmer la plupart d’entre nous, « « Weeping Angel », développé en partenariat avec le MI5 britannique, permet de transformer des téléviseurs connectés Samsung en espion pour enregistrer des sons à proximité et les transmettre à des serveurs distants alors que le poste semble hors-tension. L’agence aurait également développé des logiciels d’espionnage capables de contourner la protection des antivirus commerciaux afin de copier le contenu d’un disque dur. »

L’agence centrale de renseignement a créé des logiciels espions qui infectent les iPhone , ce qui leur permet d’accéder à distance aux paramètres de géolocalisation, aux SMS, aux conversations, à la caméra et au micro. La CIA éviterait également de corriger des vulnérabilités Zero day afin de pouvoir espionner des appareils Android.

Google et certaines entreprises high-tech ont déjà réagi, afin de rassurer les utilisateurs, en affirmant que leurs produits et applications sont (presque) sûres.

En théorie Monsieur et Madame Toutlemonde pourrait être rassuré sachant que ces logiciels espions seraient utilisés dans des cas bien ciblés et non sur toute la population. Et que dans le cas des téléviseurs cela pourrait nécessiter des accès physiques afin d’activer le mode espion.

Également dans les révélations, on apprend que le consulat américain de Francfort servirait de base européenne à la CIA pour des opérations dans toute l’Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Wikileaks vient de déclarer qu’ils vont fournir aux sociétés high-tech un accès exclusif aux malwares de la CIA afin qu’elles puissent corriger les failles.