Utiliser un VPN : avantages et légalité

Définition d’un VPN : Virtual Private Network ou RPV = Réseau Privé Virtuel en bon français au Québec. C’est en fait un tunnel sécurisé et crypté entre deux machines distantes. Il permet notamment de naviguer de manière anonyme et sécurisée sur internet et de passer outre des filtrages géographiques.

VPN

source image: rapidvpn


Légalité ?

Même si la plupart du temps utiliser un VPN peut être fait dans un cadre légal, il y a également des zones grises voire limites ou carrément illégales qu’il ne faut pas franchir. Un VPN c’est bien, après c’est l’utilisation que l’on en fait qui peut être remise en question.

Numerama écrit : « Utiliser un VPN est le plus souvent légal, même si le contournement d’un blocage géographique exigé par des ayants droits pourrait être analysé comme un contournement de mesure technique de protection des droits, interdite en France par la loi DADVSI. Il n’existe toutefois à notre connaissance aucune jurisprudence qui l’établit clairement. Il est aussi possible d’utiliser un VPN pour contourner Hadopi en téléchargeant sur BitTorrent sans utiliser son adresse IP, mais ce n’est pas quelque chose à conseiller. »

Principaux Avantages et à quoi ça sert ?

– contourner le filtre géographique en se connectant via une adresse IP différente du pays dans lequel on se trouve. Par exemple, Netflix USA compte de nombreux utilisateurs… du Canada car le catalogue d’offres de films et de séries aux États-Unis est bien plus alléchant qu’au Canada. À ce propos, voir un article du Journal Les Affaires sur l’utilisation du VPN au Canada pour voir du Netflix US. Cela doit être aussi le cas pour les offres francophones, quasi inexistantes sur Netflix Canada par rapport à Neflix France. Par contre Netflix a répliqué récemment en bloquant des adresses IPS de certains fournisseurs de VPN, mais ceux-ci ont résisté avec des parades.
Un autre exemple : certaines chaînes de télévision françaises sont inaccessibles depuis le Canada. Par contre il commence à y avoir du changement car plusieurs d’entre elles commencent à débloquer des contenus que l’on peut voir en Replay (exemple : Journal tv de France 2, l’émission On n’est pas couché etc…).

– rester anonyme sur internet en n’utilisant pas sa véritable IP : pour cacher ses activités à son fournisseur internet, naviguer sur des sites, empêcher les réseaux sociaux et grands acteurs de l’internet de nous traquer (il faudra quand même vider les cookies de son navigateur)

– sécuriser sa connexion internet lorsqu’on se connecte à un WiFi public ou dans un hôtel lorsqu’on est en vacances, afin d’éviter d’être espionné par des personnes malveillantes.

– tester des sites ou landing pages dans différents pays

– jouer à des jeux vidéo en ligne pour optimiser la vitesse, baisser le ping, limiter le lag et avoir globalement une meilleure expérience de jeu avec une connexion plus stable

– avoir une connexion sécurisée pour une petite entreprise : NordVPN (lien ci-dessous) permet par exemple d’avoir sa propre IP dédiée

– et bien d’autres mais je vais m’en tenir à ce qui est légal et/ou socialement acceptable

Offres de VPN

Les offres gratuites ou bon marché peuvent être risquées alors mieux vaut opter pour une solution fiable et reconnue.

NordVPN : globalement la mieux notée de tout ce que j’ai pu voir un peu partout dans les tests en ligne. Il a été recommandé par Cnet, Wired, PCMag, BuzzFeed, HuffPost, Entrepreneur, Forbes, TNW, TheVerge, ComputerWorld, BestVPN et bien d’autres. Clairement une recommandation.

NordVPN

Les points forts de NordVPN :

-chiffrement de niveau militaire
-inclus CyberSec, un bloqueur de publicité et de malwares
-double VPN : confidentialité double par une connexion à deux serveurs au lieu d’un. exemple: vous êtes en Allemagne. Vous vous connectez à une IP du Royaume-Uni puis à une de France.
-zéro log : l’entreprise est au Panama et ne conserve aucune donnée
-extension chrome proxy fournie pour les membres
-Routeur Onion (Tor) over VPN pour une sécurité maximale
-possibilité d’adresse IP dédiée
-anti DDoS, P2P
-des serveurs dans plus de 60 pays
-applications mobile Android et iOS + possibilité d’installer le logiciel sous Windows et Mac
-connexion de 6 appareils simultanément avec un seul compte NordVPN
-service client rapide sous forme de chat en ligne 24/7
-possibilité de référer un ami et obtenir une réduction sur le prochain renouvellement

Tunnel Bear : bon service vpn qui conserve très peu de logs, il est facile d’utilisation et offre 5 connexions simultanées possibles. Bonus (ou pas) : l’entreprise est canadienne, basée à Toronto.

HideMyAss : une autre solution mondialement reconnue, propriété de Privax Limited, rachetée par AVG Technologies depuis 2015. Serveurs dans 190 pays.

Avira Phantom : appartient à l’éditeur de logiciels antivirus Avira. Peut aussi être commandé dans la suite premium Avira Prime qui comprend l’antivirus et le vpn.