Une carte interactive des ilots de chaleur à Montréal et au Québec

L’Institut National de Santé Publique du Québec a mis en place une carte (disons même plusieurs : Google Maps/Satellite/Relief et OpenStreetMap) qui permet de vérifier si un quartier, voire une résidence, est entouré d’ilots de chaleur. En règle générale, ceux-ci se concentrent principalement dans les grandes villes comme Montréal, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières.


Ilots de chaleur

En résumé c’est assez simple : plus vous avez de béton autour de vous, plus il fait chaud (zones rouges). Plus vous avez de verdure, plus la température pointe vers le vert (rafraichissement).

Cette carte permet d’afficher outre les 4 fonds mentionnés ci-dessus, les zones de chaleur urbaine (rouge), les zones de fraicheur (vert clair ou foncé selon l’intensité), la densité de population (données de 2006), l’indice de défavorisation général de 2006, les espaces verts, le découpage administratif, et les bains publics.

Accéder à la carte interactive directement ci-dessous, ou bien cliquez ici.