Un premier bébé guéri du Sida

C’est le premier cas du genre : un bébé américain né avec le virus du Sida est maintenant capable de combattre la maladie par lui-même car la présence du VIH dans son corps étant tellement faible que son système immunitaire peut s’en occuper tout seul, sans aucun traitement additionnel. Il s’agit d’une guérison fonctionnelle.

Virus HIV fixé sur un lymphocyte vu en microscopie électronique (fausses couleurs, le VIH est en vert) - source : wikipedia

Virus HIV fixé sur un lymphocyte vu en microscopie électronique (fausses couleurs, le VIH est en vert) – source : wikipedia

En fait ce bébé dont la mère était séropositive (non-soignée) a reçu tout de suite après sa naissance (30 heures) des antirétroviraux.


L’enfant a maintenant 2 ans et demi et n’a pas reçu de médication depuis plus d’un an. Aucun signe d’infection n’a été décelé.

Il n’y a aucune garantie sur une guérison totale mais si avec le temps, aucune dégradation n’est constatée il s’agira du deuxième cas du genre, le premier étant celui du « patient de Berlin », l’Américain Timothy Brown qui ayant reçu une greffe de moelle osseuse en 2006 à cause de sa leucémie a vu le virus complètement disparaître de son organisme. Le donneur avait des cellules immunitaires résistantes au virus du VIH. Cela serait rare mais ca existe.

Dans le cas du bébé du Mississippi, l’efficacité du traitement s’explique par sa mise en place très tôt, ce qui aurait empêché le virus de prendre de la résistance.

Le cas a été présenté lors de la 20è conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) à Atlanta aux Etats-Unis.

La guérison de ce bébé donne beaucoup d’espoir aux scientifiques qui pourraient soigner d’autres cas similaires avec la même méthodologie dans le futur. Mais ce type de traitement est appliqué seulement lorsque la mère séropositive n’a pas déjà été traitée avant la naissance car en général les traitements antirétroviraux sont efficaces à 98%, empêchant la maman de donner le virus à son enfant.

[via]