Un impôt de 13% pour les revenus des particuliers sur Internet


Club Sénat, une structure d’échange parlementaire en France, propose d’imposer les particuliers avec une taxe de 13% sur les revenus internet.

La taxe serait fixe pour tous les particuliers et imposée directement à la source.


Cela s’appliquerait donc aux blogs, aux webmasters en général, aux personnes qui vendent des produits sur eBay, etc…

Les revenus associés a ce genre d’activité seraient déjà de plusieurs dizaines de millions d’euros en France et devraient atteindre 5 milliards d’euros en 2015 selon les estimations.

Club Sénat affirme que pour beaucoup de particuliers, même si les sommes accumulées ne sont que quelques dizaines d’euros par mois, elles constituent pour beaucoup l’équivalent d’un treizième mois en salaire.

Je le trouve l’idée vraiment pertinente. Pour beaucoup la déclaration de ses revenus issus du web est un vrai casse-tête et une telle taxe simplifierait la vie des blogueurs-particuliers-webmasters et du gouvernement.

  • le_ian

    Tout comme Vincent, je dis « merci » pour cette mesure qui au final va bien nous simplifier la vie !

  • weetabix

    « on » parle de bcp de choses pour l’impositions des webmasters..mais rien de concret en fait !
    attendons de voir si tout celà a un fondement de vérité … ou ne reste que voeu pieux !

  • Val

    Ok pour les revenus publicitaires mais sûrement pas pour la vente. Argumentaire ici (je vais pas recopier mon billet) :
    http://www.fourre-tout.com/index.php/2008/07/10/788-les-micro-revenus-blogs-sites-ventes-bientot-taxes

  • Pierre-Tubbydev

    Un particulier a le droit de vendre 3 voitures d’occasion dans l’année sans déclarer l’éventuel bénéfice.
    On peut parier sur le net et gagner bcp plus que quelques dizaines d’euros et ne pas les déclarer (comme les autres gains du jeu).
    Là, pour quelques dizaines d’euros par an (que la loi tolère comme elle tolère que les revenus d’un stage de moins de 3 mois de soient pas déclarés) un groupe de + royalistes que le roi veut mettre en place une usine à gaz qui n’aura pour conséquence que de « délocaliser » ces micro revenus (ouvrir par ex un compte paypal à un autre nom que le sien, garder l’argent sur le compte paypal et s’en servir sur certains sites pour se faire des cadeaux à soi-même, le vrai, de la part du faux nom ;-))
    C’est n’importe quoi, surtout que les auteurs de ce truc ont vu pour rédiger leur machin énormément bien sûr de gens qui gagnent quelques dizaines d’euros par mois ;-)))

  • ankous

    les impots ok et charges ok, ils font fonctionner le partage des aides, constructions des routes, écoles etc… mais pourquoi l’état demande beaucoup de taxes et en créait… on sait tous qu’on peut pas vivre sur les revenus des publicitaire et en plus encore une idée pour tout taxer encore…ça ne finira jamais. pour peu de revenu sur internet il vous réclames mtn 13%. la prochainement taxe ca sera pour taxer les RMI ?

  • Clément

    Je trouve ça ridicule. Du moins dans le cas d’ebay.

    Ca représenterait un prétendu 13eme mois, mais faut pas oublier que les 3/4 des choses que l’on vend sur internet, c’est des objets d’occasion, qu’on a déjà acheté avec le salaire des 12 mois qui composent l’année.

    Donc, compréhensible pour les vendeurs pros, mais pour le reste, c’est tout simplement un scandale

  • Charlotteofraises

    Je dis pas, pour les gens dont Internet est l’outil de travail principal, webmaster et autres vendeurs pro, la taxe simplifiera les choses!
    Mais alors pour les gens (comme moi entre autre), qui revende des objets sur ebay, achetés avec leur malheureux smic déjà bien taxé par l’état, faut pas déconner non plus. On est taxé, puis surtaxé et au final, on ne pourra bientôt plus rien s’offrir, merde à la fin!!!!!
    C’est comme ça que j’arrive à bien bouquiner, en achetant et revendant mes livres, BD, mangas et j’en passe. Devrais-je bientôt me limiter à un pauvre roman par mois????

  • Stéphanie

    Je trouve ça simplement scandaleux. La majorité des ventes sur Ebay sont des articles d’occasion pour lesquels on a déjà utilisé nos malheureux salaires. Il faut arrêter de prendre les français et surtout ceux qui ont du mal à s’en sortir pour des vaches à lait. Si l’état a besoin d’argent, qu’il trouve une autre solution.
    On paye, et il faudrait payer encore !!!
    C’est un comble !
    Le pouvoir d’achat est soit disant en berne : un tel impôt ne relancera sûrement pas la consommation des ménages car beaucoup revendent pour pouvoir continuer à acheter.