Un enfant de 10 ans crée un jeu pour sa grand-mère aveugle

Dylan est un jeune garçon de dix ans qui adore passer du temps avec sa grand-mère, Sherry. Il se trouve que cette dernière présente la particularité d’être aveugle, et cela ne posait vraiment problème que pour une unique chose : Dylan ne pouvait partager avec elle son amour pour les jeux vidéo. Parce qu’il a un cœur gros comme la place du Trocadéro, ce garçonnet a alors décidé de passer par un logiciel nommé GameMaker afin de concevoir un jeu auquel sa grand-mère serait en mesure de jouer et qu’elle pourrait apprécier (Game Maker ne demande aucune notion de programmation).


Trente minutes heures lui auront été nécessaires pour donner naissance à Quacky Quest, un soft dans lequel un canard, lâché dans un labyrinthe, doit retrouver un œuf doré. Le jeu transmet des indices sonores au joueur afin qu’il puisse se repérer même s’il ne voit pas ce qu’il se passe à l’écran. Sherry a, comme qui dirait, eu le coup de foudre pour Quacky Quest et a même été capable de déceler un bug corrigé par la suite par son petit-fils.

On peut certainement regretter de n’avoir, sur nos consoles, quasiment aucun titre destiné aux personnes atteintes de cécité (et même celles ne l’étant pas mais qui seraient désireuses de n’utiliser que leurs oreilles pour progresser dans un jeu). Des « sound novel » existent, mais ils restent confinés au Japon alors que l’expérience serait sans doute très intéressante à vivre pour nous autres. Imaginez un peu un Silent Hill qui nous ferait fermer les yeux et nous plongerait dans les abîmes de la ville maudite uniquement à l’aide de son ambiance sonore.

Voyez la vidéo :

[via]

3 Comments

  1. julanimtic 24 avril 2012
  2. Gael Brulin 25 avril 2012
  3. java 26 avril 2012