Un développeur, ca travaille mieux la nuit.

Vincent (G+)
Informatique
29 déc 2011
1099 Views

Est-ce que les développeurs seraient plus enclins à travailler la nuit ? En tout cas c’est ce qui ressort du sondage maison effectué par le développeur slovène Swizec Teller auprès de ses collègues.

Car le jour, il y a trop de distractations pour se concentrer. Pas facile en effet pour les programmeurs et développeurs qui travaillent dans des bureaux ouverts style open space ou cubicules pour se concentrer au maximum… (quoique dans un cubicule c’est quand même largement plus facile, sauf si on est dans le passage).

Teller mentionne aussi que la journée est faite de multiples interruptions : pauses, repas, toilettes (bon ok même la nuit il n’y a pas le choix) etc… La nuit serait donc idéale pour exécuter des longs travaux ou périodes de réflexion sans coupure.

Enfin le slovène déclare que l’on travaillerait mieux lorsqu’on est fatigué. Avoir un cerveau reposé et frais durant le jour conduirait au multi-tâches et à se disperser trop facilement (vérifier ses emails, ses statuts de réseaux sociaux, regarder des vidéos, jouer à Slam, etc..).

En bonus, le fait de travailler en léger état d’ébriété (0,13% d’alcool dans le sang) confèrerait aussi des super pouvoirs de programmation…. (même principe que pour les écrivains)

Ballmer Peak

[via]

a ecrit 7919 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


7 Commentaires to “Un développeur, ca travaille mieux la nuit.”

  1. SebH dit :

    On se sent moins seul d’un coup :)
    Je confirme l’étude pour les horaires, par contre pour l’ébriété, même légère, je doute… je tente ce soir ;)

  2. Daniel dit :

    L’image pour illustrer l’état d’ébriété et les supers pouvoirs de programmation est excellente ! ^^

  3. Rudy dit :

    J’ai lu l’article.
    Je suis d’accord
    J’ai cliqué sur « Slam »
    J’ai perdu 15 minutes…

  4. Alekseo dit :

    +1! Etant référenceur, mes heures les plus fructueuses sont avant 10 de matin et après 19 du soir quand il n’y a presque plus personne dans le bureau, aucun client à avoir envie de télépnoner et aucun manager à demander de faire quelque chose d’éloigné de mon travail principal)) J’adore ce temps-là!

  5. David dit :

    +1
    La journée pour de la veille et le soir jusque très tard pour taffer avec une petite bière (ou deux :p) !

  6. Frezbee dit :

    Tout à fait d’accord, pendant les heures tardives on devient plus productif du fait qu’on n’est pas dérangé par des facteurs externes, en plus si on rajoute un petit stimulant la productivité s’envole, mais gare à ne pas en abuser!

  7. Fred dit :

    Dans le calcul de la productivité du soir, il faut aussi intégrer le calcul de la productivité du lendemain qui chute sans doute en cas de fatigue excessive.