Twitter : des revenus publicitaires d’un milliard $US en 2014


Deux personnes bien au fait du dossier auraient confié à Bloomberg que le service de microblogging Twitter pourrait générer des revenus publicitaires d’un milliard de $US en 2014.

graphique de croissance


Bien qu’un tel chiffre demeure impressionnant, l’attente pour atteindre cet objectif pourrait s’avérer plus longue pour Twitter que dans le cas de Facebook ou de Google, par exemple. Ce dernier a dépassé le cap du milliard de $US de revenus publicitaires 5 ans après sa fondation, alors que Facebook a dû patienter 6 ans avant d’en faire de même. Fondé en 2006, Twitter pourrait donc mettre 8 ans, si l’objectif se réalise tel que prévu en 2014, pour imiter les deux autres géants de l’internet.

Dans un autre ordre d’idée, les dirigeants de Twitter souhaitent poursuivre leur percée à l’international pour limiter la dépendance du réseau au marché américain, qui génère actuellement 90% des ventes de l’entreprise. En 2014, cette proportion pourrait chuter à 83%, contrebalancée par les revenus supplémentaires récoltés auprès d’une clientèle mondiale.

En février dernier, le président de Twitter, Dick Costolo, avait informé les employés qu’il ne considérait pas l’entreprise suffisamment rentable pour s’introduire en Bourse, et ce, d’ici plusieurs années.

«Nous ne voulons pas devenir une entreprise publique avant de dévoiler une croissance soutenue des bénéfices trimestriels», aurait affirmé M. Costolo, dans un courriel obtenu par CNN Money et envoyé au préalable par M. Costolo aux employés de Twitter à ce moment. «Nous ne sommes pas prêts à devenir une entreprise publique avant quelques années», concluait alors le dirigeant.

Et à voir le résultat de l’introduction en Bourse de Facebook, c’est peut-être mieux ainsi.

Sources: Bloomberg, image: PhotoXpress