Trop de Facebook nous ferait déprimer

Ce n’est pas moi qui l’affirme mais une étude américaine réalisée par l’Université de l’Utah Valley.

Observer la vie des autres dans leurs aventures autour du monde et dans des situations que l’on envie nous rendrait plus triste ou déprimé.


Facebook Depression

L’étude qui a été menée par les sociologues Hui-Tzu Grace Chou et Nicholas Edge auprès de 425 étudiants de l’Université de l’Utah, s’est intéressée à savoir si les répondants étaient plutôt d’accord ou en désaccord avec des affirmations comme « La vie est juste » ou « Mes amis ont une meilleure vie que la mienne ».

Les résultats de ce sondage mènent à la conclusion que plus un internaute passe du temps sur le réseau social, plus il observe ses amis dans des situations meilleures que la sienne (donc enviables, exemple: photo sur une plage de sable fin sous les palmiers, photo avec une jolie fille, photo en train de serrer la main à Barack Obama etc..) et plus il déprime…

C’est bien connu, c’est toujours mieux chez le voisin, hein?!

A l’opposé, les deux sociologues ont démontré que les personnes qui passent moins de temps à socialiser sur Facebook et plus de temps aux activités sociales dans la vraie vie sont moins déprimés et ne pensent pas que la vie des autres est meilleure. Vous savez ce qu’il vous reste à faire ? Non, fermer Internet,… vous n’êtes pas sérieux !!? :-)

Déconnexion en cours… :-( [non je plaisante, on n’aura pas les nolife, geeks et social addicts si facilement^^ et puis avec presqu’1 milliard de membres Mark Zuckerberg ne doit pas trop stresser à la vue de ce genre d’étude.]

[lien vers l’étude]

Voir aussi Facebook et la dépression chez les ados, enfants et familles : (cliquez sur l’image)

Facebook chez les jeunes

4 Comments

  1. valerie 26 janvier 2012
  2. Vincent Abry 26 janvier 2012
  3. Marie 26 janvier 2012
  4. Matthieu 16 avril 2012