Transcendent Man le Film de Ray Kurzweil sur la Singularité

Vincent (G+)
Robots
16 fév 2010
1570 Views

Ray Kurzweil Singularite

Aujourd’hui on échangeait avec Mario [le CEO de RobotShop, compagnie pour laquelle je travaille] sur le futur de la planète, l’humanité, la robotique et l’immortalité :-)

Il m’a parlé de la Singularité et du film à sortir cette année Transcendent Man de Ray Kurzweil, adapté de son livre Singularity.

Singularite Ray Kurzweil

La Singularité selon Wikipedia, est un concept, selon lequel, à partir d’un point hypothétique de son évolution technologique, la civilisation humaine connaitra une croissance technologique d’un ordre supérieur.

On pourrait aussi parler de fusion homme-machine ou homme-robot. Certains futurologues ont d’ailleurs prédit qu’on sera bientôt capable de télécharger l’intégralité d’un cerveau humain sur un disque dur, plaçant alors la mortalité humaine comme chose du passé.

Selon le mathématicien Vernor Vinge qui a popularisé la singularité technologique dans les années 80, l’humanité aura les moyens au 21è siècle (on y est) de créer une intelligence surhumaine mettant un terme à l’ère humaine.

« Vinge écrit que des intelligences surhumaines, créées par des humains aux capacités augmentées cybernétiquement ou par d’autres intelligences artificielles moins développées, seraient capables d’améliorer leurs propres capacités plus efficacement que les esprits humains les ayant conçues. Ainsi, une spirale de progrès de plus en plus rapide amènerait à des progrès technologiques très importants en une courte période de temps »

Cela vous met mal à l’aise ? Et pourtant on y arrive. Dans moins de 30 ans prédisent les spécialistes.

Pour ceux qui rêvent d’immortalité ce sera bientôt possible ; il suffira de télécharger votre cerveau-esprit dans une enveloppe humanoïde.

Il faudra espérer qu’il y aura des backups en cas de plantage ou d’accident !

En attendant pour ceux que ca intéressent et qui veulent être sûrs d’être présents dans 200 ans il existe déjà la cryonie dans l’azote liquide chez Alcor Life.

Mais est-ce réellement nécessaire ? Bientôt on sera capable de recréer l’ADN complet d’un être humain avec son âme à partir de quasiment rien du tout.

A moins que la machine à remonter le temps de Ronald Mallett apparaisse avant et alors là plus aucun problème :-)

La bande annonce du film de Ray Kurzweil :

a ecrit 7946 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


27 Commentaires to “Transcendent Man le Film de Ray Kurzweil sur la Singularité”

  1. Leroiprof dit :

    Je ne crois pas un seul instant aux voyages dans le temps. Tout simplement parce que c’est un non-sens sur tous les points de vue. Le principe d’irréversibilité (je te tue, tu es mort) est le fondement même de l’univers.

    Concernant la singularité, cela est (peut-être) possible. Et uniquement grâce à une intelligence artificielle FORTE (=IA véritable). Or, c’est au-delà de l’entendement de nos plus grands spécialistes. L’IA Forte n’est pas un saut quantitatif (comme si nous étions actuellement au niveau 2 de progrès et que l’IA forte était le niveau 5), mais QUANTITATIF. Cela veut dire que l’IA forte n’a aucun rapport avec l’IA en général. Aucune IA ne se rapproche de près ou de loin de ce saint Graal.

    Dans les décennies à venir, l’IA faible (celle qu’on connait aujourd’hui) fera des progrès prodigieux, mais cela ne la rapprochera pas pour autant de celle ultime : l’IA Forte. Car l’IA forte, c’est simplement l’intelligence à l’état pur, celle qui est capable de tout comprendre par elle-même sans qu’on est besoin de lui montrer comment.

    IA Faible : finie (ex: 10, 89, 50 000, 1 million..)
    IA Forte : infinie. On comprend dès lors qu’on pourra avoir la quantité que l’on veut en IA Faible, elle restera toujours à une distance… infinie, de l’IA forte.

    Cordialement,
    Leroiprof.fr

  2. Leroiprof dit :

    Oups…

    Petite correction : l’IA forte est un saut QUALITATIF (et non pas quantitatif) !

    En outre, j’ajouterai que les spécialistes ne peuvent pas à mon sens prédire l’avènement de l’IA forte car elle n’est pas une évolution « prévisible », mais juste une révolution totale. Une révolution pouvant survenir à tout moment (suffit juste de trouver la « formule »), ou bien jamais..

  3. Vincent dit :

    Tout ce qui est impossible aujourd’hui le sera sûrement demain.
    Donc je ne serai pas surpris que les voyages dans le temps soient aussi possibles ;-)

  4. Leroiprof dit :

    Oui, c’est vrai que souvent l’impossible devient possible dans le futur. Mais seulement grâce à la technologie. Or les voyages dans le temps ne sont pas un problème technologique mais philosophique.

    Ce qu’on appelle le Temps n’est qu’une illusion de l’esprit. Je veux dire par là que si te souviens de ta journée de hier, ce n’est que grâce à ta mémoire. Mais Hier, en lui même, ça n’existe plus. Tu ne vis plus Hier, tu vis Maintenant. Pareil pour le futur, tu ne fais qu’envisager grâce à ton esprit le probable ; « Demain il pleuvra » est une pure hypothèse mentale parce que les conditions PRESENTES vont dans ce sens…

  5. Kévin dit :

    Je tiens à ajouter, si ça vous intéresse, que la chaîne Arte, a diffusé assez récemment un documentaire très intéressant abordant la question du voyage dans le temps.
    Il s’agit de l’émission Superscience diffusée tous les dimanches en début d’aprem’.

    Le docmentaire laissait entendre que le voyage dans le temps ne serait pas impossible. D’ailleurs il a abordé l’aspect « philosophique » et a proposer des réponses face à cela.

  6. Vincent Abry dit :

    N’hésitez pas à mettre un lien vidéo ici si vous le trouvez sur dailymotion ou youtube.
    En attendant j’ai trouvé ceci qui explique la dilatation du temps et le voyage dans le futur à la vitesse de la lumière de 300 000 km/s
    http://www.dailymotion.com/video/x1vqne_voyage-a-300-000km-secondes_tech

  7. LeMendiantMalin dit :

    Leroiprof il est toujours possible de dire ceci ou cela est possible ou impossible because trucmuche etc… Pour commencer dire que le temps est une illusion de l ‘esprit est un non sens… 1 c ‘est quoi l’esprit ? Qu’on m en montre un? et 2 une illusion est une interpretation fausse par le cerveau d’un fait reel. Le temps existe bel et bien ce n’est pas une illusion… le cerveau traite 25 images par seconde en mode standard. Le traitement de l’image n’est pas instantané… nous allons ressentir un ralenti ou un acceléré selon que nous sommes là a nous enquiquiner ouvert àun flux maximum d’images et ou que nous sommes concentré sur un truc passionnant qui nous coupe du monde et donc moins d’images amenées à la conscience. Il n y a aucune illusion la dedans… l’illusion c est de croire que l’on comprend le phénomène. Le temps c’est le traitement de l’information spatiale dans notre cerveau… c’est reel pas une illusion. Encore une fois l’illusion est dans l’interpretation… c’est différent. Parler des voyages dans le temps sans les bases c’est impossible.

  8. Leroiprof dit :

    Intéressant le petit reportage, Vincent, mais la conclusion de la voix off « Le vaisseau a voyagé dans le temps » est délirante. Il n’a pas voyagé d’un iota dans le temps. C’est tout juste que le vaisseau a eu son rythme ralenti littéralement de x20, comme si on mettait un film en slow-motion.
    C’est comme si après une bonne nuit de sommeil de 8H, on se réveille, et qu’on croit avoir dormi à peine 1H. On ne se dira pas : « Woah, j’ai voyagé dans le futur! On est déjà demain! »

    LeMendiantMalin : sur ta définition du temps je suis d’accord. Mais dans le sens commun, le temps est un raccourci du mental. Et alors on extrapole en croyant qu’on pourrait remonter « le flux des évènements » comme une rivière.

  9. Danfas dit :

    leroiprof trop de certitude à mon goût. Tu raisonnes comme si tu savais tout. Hors tu ne sais pas tout… et ton raisonnement ne peut pas être absolu puisqu’il manque ce que tu ignores. Dire que le temps est une illusion de l’esprit est une grossière erreur. Le temps est une conséquence du type de fonctionnement du cerveau. Ce n’est pas une illusion… ce qui est une illusion (erronée) c’est l’interprétation que tu fais de ce processus.Il ne suffit pas de brandir le mot Philosophe et de servir des idées d’autrui ( de pseudo philosophes) pour être un philosophe averti. En philosophie comme dans bien des arts ou des sciences, il y a peu de maîtres et beaucoup de charlots. On accorde facilement un statut de maître à qui sait plaire.

  10. Danfas dit :

    Correction… quand je dis je fais une erreur car ce n’est pas ton interprétation mais une idée qui court depuis pas mal de temps et que tu reprends à ton compte comme un dogme. C’est anti-philosophique. Comme point de départ cela peut être excellent… mais il ne faut pas rester sur la ligne de départ.

  11. Danfas dit :

    Peut on voyager dans le temps ? Et bien non… le temps est une consequence d’un processus mental. Par contre on peut revisiter les évènements passés et visiter les évènements futur. Le temps est (pour faire simple) une sensation résultant de la vitesse à laquelle notre processeur graphique traite les informations pour les projetter sur notre écran holographique. Il n y aucune contre indication pour appeller des données antérieures ou posterieures à ce que l on considère comme le moment présent.

  12. Danfas dit :

    La seule difficulté est de connaître l’emplacement où sont stockées les données du grand film de la vie et la manière des les récupérer. Combien existe-t-il de manière de récupérer ces données ? la technologie est une des voies qui sera possible un jour. En attendant, il reste la vieille méthode.

  13. Leroiprof dit :

    Danfas, tu t’es contenté de réfuter mes arguments sans en apporter de nouveaux. Je veux bien que tu me dises que le temps n’est pas une illusion, mais alors apporte en un embryon de preuve, au moins.

    A mon avis, je le répète, il n’y a que l’instant présent. Et jusqu’ici les évènements me donnent raison. Quand tu penses au passé, tu ne te projettes pas dans un « monde du passé », mais simplement dans la mémoire de ce que tu as vécu. Mémoire qui est, elle, bien présente ! Idem pour le futur.

    Cela dit, il peut peut-être exister des « annales du cosmos » comme tu le penses, où chaque chose, passé, présente ou future, est gravée… Mais là, on dérive vers la métaphysique.

  14. Danfas dit :

    il est évident que tu considères tes arguments comme irréfutables. Et tu insistes a croire que ces arguments sont les tiens… tu ne fais que répéter ce que tu as lu… en pensant ils ont raison, tu cries j’ai raison. Il faut déjà nettoyer cette illusion avant d’aller au delà. Tu affirmes, tu ne prouves rien… tu répêtes… en quoi cela te donne-t-il raison ? Peut être devrais tu démontrer ce que tu répètes de manière irréfutable… pour commencer un débat, je veux être sûr que tu comprendras… déjà tu as du mal à comprendre ce que je dis… tu imagines ce que je pense… des annales du cosmos ? Qui a parlé de cela ? Moi ? Tu fais les questions et les réponses… tu n’écoutes pas… tu es campé dans tes certitudes… tu es le roi prof ? hum…

  15. Danfas dit :

    Stockées ne veut pas dire gravées… variables ne signfie pas constantes… la forme qui est la tienne est bien d’une certaine façon stockée seconde par seconde dans un espace- temps. Tu parles de passé… mémoire… si ce n est pas des annales… caisse? On ne se projette pas dans une mémoire… la mémoire est avant tout une aptitude à conserver ou restituer des évènements. On confond trop souvent avec souvenirs. Une perte de mémoire ne signfie pas la disparition des souvenirs mais l’impossibilité de les restituer.
    Nous pouvons nous projetter dans le passé qui est l’ensemble des souvenirs mais pas dans la mémoire. Même si d’aucun le dise… La mémoire peut être vide de souvenirs si on la considère comme un contenant mais la mémoire ne peut pas jouer tous les rôles.. Un mot pour tout dire ? L’étymologie du mot mémoire du grec [memnèsthai] signifie simplement se souvenir.

  16. Leroiprof dit :

    Je ne comprends pas vraiment ta façon de voir les choses, Danfas. Et je me demande si Vincent Abry (le webmaster) qui valide gentiment chacun de nos commentaires est dans le même cas…

    Je suis tout à fait ouvert à la discussion, mais je ne pense pas que c’est en me reprochant mon raisonnement ou mes idées, simplement en les balayant de la main, que ça fera avancer les choses.

    Donc… tu penserais que le temps existe comme quelque chose de concret, palpable ? Que le passé ou le futur existent quelque part ?

  17. Danfas dit :

    Bon voilà du mieux – Les questions sont préférables aux affirmations. Si reproche il y avait cela concernerait seulement le côté catégorique des idées concernant un sujet dont les facettes sont inaccessible à la vérification.

    De mon point de vue le temps n’existe pas comme quelque chose de concret ou de palpable. Comme je le disais plus haut c’est une conséquence. Notre cerveau traite des informations qui participent à la construction des images. Quand nous sommes concentrés sur une tâche, le traitement est rapide du fait que moins d’informations passent dans la moulinette. Sensation de temps qui s’ecoule vite. Quand nous n’avons rien a faire (ennui par exemple) notre cerveau traite toutes les informations qui se presente… c’est plus long… d’ou cette sensation que le temps ne passe pas. En regardant un 100 mêtres en accéléré ou au ralenti on appréhende bien le phénomène de manière artificielle. le ralentit est la consequence dun surplus d images alors que l accéléré est la conséquence de moins d images à traiter. Pourtant dans les deux cas les coureurs ont parcouru la meme distance ? à la meme vitesse ? Si le temps peut s’appréhender comme une sensation, il en va de même pour l’espace. Quant à la vitesse qui est un rapport entre le temps et l’espace elle est elle aussi une sensation. Voilà ce que je pense sans pouvoir le prouver.

  18. Leroiprof dit :

    Je suis arrivé aux mêmes déductions (logiques) que toi. Tes exemples sont parlants. C’est notre cerveau qui traite un flux d’info, et de cela en émerge ce qu’on appellerait le temps (qui passe).

    Je ne vois donc pas où se situe le débat et tes contestations.

    Je le disais depuis le début : « le temps est mental », c’est-à-dire le résultat de nos perceptions. Sans perceptions, impossible de se rendre compte du phénomène, ni d’ailleurs de l’espace qui nous entoure. En robotique, les sens s’appellent des capteurs, et sans eux, le robot est aveugle.

  19. Danfas dit :

    Il y a dans ton style (ne le prend pas mal) la puissance de la massue. Tu n’expliques pas mais tu affirmes. Et j’ai appris que cela est une source d’erreurs dans un domaine ou les lignes sont mouvantes. Ainsi, tu affirmes (je le perçois comme cela ) que sans les capteurs, impossible de se rendre compte du phénomène qui nous entoure. Tu es persuadé que le temps est mental et pas l’espace ? J’en déduis que si tu considères que nous sommes entourés, ce qui nous entoure appartient à l’espace ? C’est l’espace ? Comment résouds tu les notions de fini et d’infini ? L’espace est-il fini ou infini ? Tu as une chance sur TROIS de tomber juste à la loterie. Ce qui m’interesse est une démonstration. Quelque chose qui me demontre que tu maîtrise le sujet.
    cordialement

  20. Danfas dit :

    Tu abordes la comparaison avec le robot. Tu compares nos organes des sens a à des capteurs sans lesquels nous serions aveugles comme les robots ? Tu vas me dire que c’est le cas et que tout le monde me le confirmera. Surprise je suis au courant. Je suis obligé de déduire de ton discours que l’homme est un processus achevé – terminé… et que toute l’espèce est à ton image. Sans tes yeux tu es aveugle comme un robot ? Sur ce point je suis d’accord. Tu es un robot. Le nouveau né a des yeux et cependant tout le monde te dira qu il est aveugle à la naissance. Du moins qu il ne voit rien ou pas grand chose. Pourtant il va voir… Sans tes yeux tu ne vois pas et tu ne peux meme pas imaginer qu il y a d’autres façons de percevoir le monde qui nous entoure comme tu crois qu’il nous entoure. Et si tu te trompais sur ce que tu crois etre l’exterieur ? Y a t-il un exterieur a cet exterieur ? Contenu dans un autre exterieur… ou juste un seul exterieur ?

  21. Leroiprof dit :

    Danfas, je ne vois toujours pas où tu veux en venir. Il faut des capteurs pour percevoir l’environnement. Qui a-t-il de choquant là-dedans ? Que ce soit les yeux, le nez, les oreilles, ou autre…

    Mais percevoir ne veut pas dire comprendre l’environnement, je tiens à faire cette distinction. Le cas des aveugles de naissance à qui on donne la vue par procédé chirurgical nous le montrons bien : ils voient soudainement le monde, ils voient des masses de couleurs, de formes, mais ils sont incapables de mettre un nom dessus. Ca n’a pas de sens pour eux. Et ils ne finissent par comprendre leur environnement qu’après des mois et des mois d’apprentissage avec ce nouvel outil qui est la vue.

    Tu dis que j’affirme sans expliquer. Je ne suis pas vraiment d’accord. Au contraire, je crois avoir expliqué ce que je pense sur ce point-là. Au début, j’affirmais et expliquais pourquoi les voyages dans les temps sont une pure aberration. Les gens font des amalgames entre le temps et l’espace ; ils disent « on va voyager vers la nouvelle Angleterre », comme ils disent « on va voyager dans le temps ». Mais le temps n’est pas une destination ! Ce n’est pas un lieu !

    Il y a certainement beaucoup de choses qui seront possible dans le futur (lointain), comme voyager dans de nouvelles galaxies si on veut et rencontrer des super-civilisations extraterrestres. On pourra même faire péter pour le fun des systèmes stellaires à coup de « bombes quantiques »… Mais voyager dans le temps, certainement pas ! Ce n’est pas un problème technologique.

  22. Danfas dit :

    Belle explication. J’ignore ou tu as piqué l’idée mais ta source est bidon. Incontestablement tu ignores le lien subtile qui existe entre philosophie et technologie.

    Là c’est extrêment drôle. Chapeau pour la démonstration… j’en suis bouche bée. Tu connais les foncements de l’univers ? J’ai trouvé Dieu.

    Dire ce que n’est pas une chose est facile… tu es prisonnier des mots… incurable cela.

    Et là tu montre un esprit étriqué. Il suffit de dire que le voyage dans le temps est impossible. De quelque manière que ce soit. Tu te place du seul point de vue Technique et tu assenes que le voyage temporel est impossible. Affirmer que ce n’est pas un problème technologique sous entend que la solution est ailleurs. Incohérent. Ton esprit ne voit même pas les contradictions qu il engendre. c’est ce qui arrive quand on fait le perroquet.

    Si cela ne sont pas des affirmations coup de massue… je n y comprend rien. Il est là le problème… Enfin pas un problème pour moi. Pour toi et pour tous ceux que tu vas entraîner dans tes erreurs. Si tu as du goût pour les aventures philosophiques, voire plus… il est nécessaire d’ouvir ton esprit. Je t’ai tendu des perches dans mes deux derniers messages mais visiblement, tu es passé à côté. Tu prouves que tu fais le guru et cela est malsain. Si ton objectif est de paraître savant tu peux continuer sur ce chemin, tu en abuseras beaucoup mais des ignorants. Si tu veux apprendre, il va falloir changer de méthode. Ou je veux en venir ? Avant de discuter avec quelqu’un, il est nécéssaire de le cerner… Savoir si il est apte à entendre certaines choses sans les transformer pour augmenter son pouvoir sur les autres. Il n’est pas recommandé de remplir un récipient inapproprié avec un nectar. Le nectar va être dégradé. Voilà jeune homme plutôt que d’essayer de défendre ta mauvaise position intellectuelle coûte que coûte, et très mal, tu aurais dû ouvrir tes CAPTEURS… et te mettre en état réceptif. J’ai perdu mon temps en croyant que tu pouvais apprendre quelque chose. Réfléchis par toi même si tu peux et si tu y arrives peut être que nous nous croiserons à nouveau. Surtout laisses les autres tranquilles avec tes perroquades. Bonne vacances (ne répond pas je ne repasserai pas par là) :^)

  23. Danfas dit :

    Arf ca mange les fleches.. je reprends les passages du coup incompréhensibles.

    Toi – Oui, c’est vrai que souvent l’impossible devient possible dans le futur. Mais seulement grâce à la technologie. Or les voyages dans le temps ne sont pas un problème technologique mais philosophique.

    Moi – Belle explication. J’ignore ou tu as piqué l’idée mais ta source est bidon. Incontestablement tu ignores le lien subtile qui existe entre philosophie et technologie..

    Toi – Je ne crois pas un seul instant aux voyages dans le temps. Tout simplement parce que c’est un non-sens sur tous les points de vue. Le principe d’irréversibilité (je te tue, tu es mort) est le fondement même de l’univers.

    Moi – Là c’est extrêment drôle. Chapeau pour la démonstration… j’en suis bouche bée. Tu connais les foncements de l’univers ? J’ai trouvé Dieu. Tu lis trop Stephen Hawkins

    Toi – « on va voyager dans le temps ». Mais le temps n’est pas une destination ! Ce n’est pas un lieu !

    Moi – Dire ce que n’est pas une chose est facile… tu es prisonnier des mots… incurable cela.

    Tu dis le temps est mental… mais tu ignores (je l ai compris) ce qu’est l’univers mental.

    Il y a du boulot. Bon voyage

  24. Leroiprof dit :

    Tu joues à la sourde oreille, Danfas. Je laisse tomber. J’ai essayé de discuter avec toi mais tes seuls arguments de réponse sont de critiquer ma logique sans apporter de contre-arguments.

    Tu n’as pas été fichu une seule seconde de me dire en quoi les voyages dans le temps peuvent être réellement possibles. Au lieu de ça tu n’as pas arrêté de reprocher toutes sortes de choses ridicules sur ma personne, comme pour essayer de ne pas perdre la face.

    Ça m’attriste un peu, mais je ne le prends pas mal.
    A+

  25. Hyperbrain dit :

    Il serait bon que les politiciens et les medias nationaux commencent enfin à s’interesser à ces idees futuristes, derriere lesquelles se profilent un nouvel age: celui de l’humanité augmentée et probablement l’economie du 21eme siecle avec la création de nouveaux marchés et de nouveaux emplois. Mais comme le dit Servan Schreiber, nous sommes les victimes en France du court-termisme

  26. lecosmotien dit :

    Pour ce qui est du saut qualitatif de l’IA. L’ordinateur quantique pourrai bien lui en fournir l’occasion. De toute façon la singularité ne se fera pas sans le quantique.

  27. MiroN dit :

    En tous cas ! je préfères perdre 10 ans de ma vie d’aujourd’hui, pour peut-être gagnés des centenaires d’années dans le futur !