Tragédie grecque en préparation : les banques fermées jusqu’au 7 juillet

Comment toute cette crise grecque va t-elle se terminer ? Toujours est-il que les grecs ne pourront plus retirer leur argent des banques jusqu’au 7 juillet prochain…. Ils seront en fait limités à 60 euros par jour et par carte bancaire. De plus tout mouvement de capital sera étroitement surveillé, donc impossible de transférer d’énormes sommes vers l’étranger (mais ca certains l’ont déjà compris depuis longtemps et ont agi en conséquence). Tout un programme…
« Les banques grecques resteront fermées lundi 29 juin et jusqu’au 7 juillet. La décision a été prise à l’issue d’un conseil de stabilité financière tenu à Athènes dimanche 28 juin au soir avec plusieurs membres du gouvernement et le gouverneur de la Banque de Grèce (BoG) Yannis Stournaras. C’est la conséquence directe de la décision de la BCE ce dimanche de maintenir le plafond de la liquidité d’urgence (le programme ELA) disponible pour le système financier grec à son niveau de vendredi. » (La Tribune)


Photo : telegraph

Photos : telegraph

Depuis vendredi et durant tout le week-end les grecs se sont rués sur les guichets automatiques et ont retiré près de 1,3 milliard d’euros.

« Les conséquences : Ces mesures vont sans doute frapper les plus faibles, notamment les retraités qui devaient toucher leurs pensions à la fin de ce mois et qui, souvent, ne disposent guère d’une carte de retrait. »

crise grecque

« Le précédent chypriote : Pour la deuxième fois dans l’histoire de la zone euro, après Chypre en 2013, un pays est donc coupé du reste de l’union monétaire par un système de contrôle des capitaux et de restrictions des comptes bancaires. Un euro déposé dans une banque grec aujourd’hui n’a pas la même valeur qu’un euro déposé dans une autre banque. Son usage est limité et sa détention est risquée. Le précédent chypriote a en effet de quoi inquiéter les Grecs. Dans l’île, les banques avaient été renflouées par les déposants eux-mêmes. Le contrôle des capitaux à Chypre a été entièrement levé après deux ans, en avril dernier. »

Rappelons qu’Alexis Tsipras proposera à son peuple un référendum sur le plan d’aide européen à la Grèce. Il doit avoir lieu ce dimanche 5 juillet et toutes les avenues suivant le résultat du vote restent possibles, le premier ministre ayant incité les grecs à voter non. Alors, Tragédie grecque ou dénouement heureux? En attendant l’Euro fait le yoyo et les bourses vont être nerveuses.