Timelapse d’un Orage Supercellulaire


Un orage supercellulaire c’est aussi impressionnant à regarder de loin que de voir ce qui tombe du ciel. En général, avec une formation comme celle ci-dessous, on peut s’attendre à une tempête et de la grêle. Et non, il ne s’agit pas d’un vaisseau spatial extraterrestre, même si cela y ressemble :

Exemple d'Orage Supercellulaire dans le Montana en 2010

Exemple d’Orage Supercellulaire dans le Montana en 2010


Histoire de se mettre plus en contexte, voici deux exemples historiques extraits de Wikipedia :

« Le 27 février 2007, un orage supercellulaire frappa Camberra où la couche de grêle atteignit 1 mètre. La couche fut si épaisse que le toit d’un centre commercial nouvellement construit s’est effondré, les oiseaux ont été tués par la grêle produite par le cumulonimbus supercellulaire et les gens furent bloqués. Le jour suivant, de nombreux foyers à Canberra furent inondés soit à cause de l’impossibilité d’évacuer rapidement les eaux pluviales ou à cause des coulées de boue.
Le 6 mars 2010, des orages supercellulaires ont frappé Melbourne. Les orages ont causé des inondations soudaines dans le centre de la ville et des grêlons de la taille d’une balle de tennis (de l’ordre de 10 cm) ont frappé voitures et bâtiments, causant plus de 220 millions de dollars de dollars de dégâts. 40 000 sinistres furent déclarés aux compagnies d’assurances. En seulement 18 minutes, 19 mm de pluie se sont abattus provoquant la pagaille dans les rues. Les trains, les avions et les voitures furent bloqués »

Mike Olbinski, un utilisateur de Vimeo, a réussi à capter ces images impressionnantes (il aura mis 4 ans à les attendre) dans les plaines centrales des Etats-Unis. Pour réaliser sa vidéo Timelapse, il a utilisé un appareil photo Canon 5D Mark II doté d’une lentille Rokinon 14mm f/2.8.

Place à la nature déchaînée :

  • FranckRouanet

    La traduction de « lens » pour un accessoire d’appareil photo est « objectif » (pas lentille) ! ;-)
    Sinon, effectivement, vidéo impressionnante !