Un tatouage complètement raté

Il était une fois un belge du nom de Didier Jacquemin qui rêvait en secret d’un joli tatouage de forêt avec des oiseaux qui volent dans le ciel. Sauf que son expérience s’est avérée totalement catastrophique : la tatoueuse dont nous tairons le nom a manqué son coup et le jeune homme s’est retrouvé avec une tâche noire dont le motif tient plus du flou artistique ou de la tâche d’encre.


A gauche le tatouage souhaité ; A droite le résultat final :

tatouage rate

Heureusement qu’il prend cela à la légère plutôt que de partir en dépression :

« J’avais choisi un motif très vivant, un envol d’oiseaux sur la forêt… À la place, je me retrouve avec des mouettes et un sapin crevé! »

La mère de Didier préfère en rire : « Elle m’a dit que je devrais mettre de l’engrais sur mon sapin parce qu’il avait l’air plutôt mal en point ».

Didier

Source: 7sur7.be