Street Fighter X Tekken : des hackers jouent online avec les persos inédits

C’est ce qui s’appelle se prendre un sévère retour de bâton, et Capcom est en train de subir le courroux des joueurs après les avoir (un peu) chauffés sur une sombre histoire de DLC. Rappel des faits : Capcom annonce Street Fighter X Tekken sur PlayStation Vita alors que les moutures PS3 et Xbox 360 sont sur le point de sortir. Pour se faire pardonner du fait qu’elle ne paraîtra que dans quelques mois, l’éditeur choisit d’inclure dans le casting de cette version portable douze nouveaux personnages. Les possesseurs de consoles de salon font alors la moue, s’attendant à devoir payer un jour ou l’autre pour obtenir ces combattants inédits.


Sauf que de petits bidouilleurs ont découvert que les disques de jeu PS3 et Xbox 360 de Street Fighter X Tekken contenaient les données de ces fameux douze nouveaux persos, et qu’ils étaient même parfaitement jouables. Capcom a réagi sans convaincre en expliquant que cela permettrait aux joueurs qui ne voudraient pas acheter ces persos de pouvoir toutefois les affronter en ligne. Et aussi de bénéficier d’un gain de place sur le disque dur.

Dernier acte en date : il s’avère que des hackers jouent online avec les combattants inédits de Street Fighter X Tekken dont on parle depuis tout à l’heure. Interrogé sur le sujet, Christian Svensson de Capcom a indiqué que la société travaille en ce moment avec Microsoft pour arrêter ces pirates, et a exprimé sa surprise que ces derniers se montrent sur le Xbox LIVE alors qu’ils en deviennent facilement repérables. Mais même si ces hackers se font font bannir un à un, Capcom a juste gagné une mauvaise publicité avec cette affaire.

image : Video Game Writers