StickNFind: la promesse de ne plus perdre vos clés…

La jeune pousse StickNFind Technologies est à l’origine d’une toute nouvelle façon de garder la trace de votre portefeuille, de vos clés ou de votre chat, de par l’entremise de votre téléphone intelligent.


sticknfind-logo-full

L’un des fondateurs de l’entreprise StickNFind, en entrevue sur TechCrunch lors du récent Consumer Electronics Show (CES), y est allé d’une petite démonstration sur l’utilité de ces collants fonctionnant par l’entremise de la technologie Bluetooth. Bien simplement, son invention permet d’apposer ledit collant sur l’objet de son choix, pour ensuite le suivre par l’entremise des applications dédiées à iOS ou Android. Ces dernières indiquent si le détenteur du téléphone intelligent se rapproche ou s’éloigne de l’objet en question, rappelant ainsi le petit jeu « tu brûles ou tu gèles » de notre enfance.

L’application gratuite fonctionne donc selon le principe d’un radar et permet de suivre jusqu’à 20 objets différents:

iphone radar

Les collants-pastilles Bluetooth permettent de retrouver un objet situé à une distance maximale de 100 pieds, émettent un bruit sonore et éclairent suffisamment pour être utilisés dans la plus grande noirceur. Ces derniers sont en vente pour environ 50 $US (2 collants) ou pour 90 $US (4 collants). La batterie intégrée de ces derniers devrait fonctionner pour une période d’un an environ (basé sur une moyenne de 30 minutes d’utilisation quotidienne). Cette dernière peut cependant être remplacée.

StickNFind fait un tabac présentement lors de sa première campagne de financement. Alors qu’elle souhaitait obtenir la somme de 70 000 $US, elle est en voie de dépasser le cap impressionnant des 825 000 $US sur Indiegogo. Le produit de l’entreprise peut être pré-commandé via cette page, avec une possible expédition quelque part au mois de mars.

Un court extrait vidéo permet d’en comprendre toute la portée:

Source: TechCrunch, Photo: StickNFind

  • Pierre

    Je me suis étonné en lisant ce billet car habituellement les articles sont plutôt bien écrits et on tombe ici sur des phrases assez douteuses (« de par l’entremise de votre téléphone intelligent »… ou « Bien simplement, son invention permet d’apposer ledit collant sur l’objet de son choix, pour ensuite le suivre par l’entremise des applications dédiées à iOS ou Android »..). J’ai ensuite remarqué que l’auteur n’était pas Vincent Abry. Ceci expliquant peut être cela.