Stéganographie : l’art de la dissimulation en public

Steganographie


Les 10 espions russes arrêtés dimanche dernier aux Etats-Unis communiquaient avec Moscou en utilisant la Stéganographie sur des sites web publics.

La Stéganographie est un processus de dissimulation d’un message privé à l’intérieur d’un autre message, qui lui est public.

Les espions russes se servaient d’images qu’ils postaient sur des sites internet (ca me rappelle un épisode de Prison Break avec des messages textes sur un forum de discussion).

Ces images contenaient des messages textes…  (instructions d’un rendez-vous par exemple, le texte étant caché dans les 0 et 1 d’un fichier électronique tel qu’une vidéo, photo, son etc.).

La stéganographie ne date pas d’hier puisque déjà au 5è siècle avant Jésus Christ, le tyran grec Histiaeus avait fait raser la tête d’un de ses servants pour y tatouer un message. Il avait ensuite attendu que les cheveux repoussent puis envoyé le serviteur délivrer le message pour prévenir d’une attaque perse (une fois arrivé à destination, le crâne était rasé pour lire le message).