Boston Dynamics impressionne encore avec son nouveau robot

mini robot boston dynamics


Il y a un peu moins de trois ans, coup de tonnerre dans le milieu de la robotique alors que Google annoncait l’acquisition de Boston Dynamics, cette entreprise de Waltham dans le Massachusetts (30 minutes du centre-ville de Boston) qui nous a révélé au cours des 10 dernières années des prototypes de robots tous plus impressionnants les uns que les autres. Mon premier post sur le sujet remonte d’ailleurs à Mars 2006 et il est ici. L’entreprise américaine de recherche et développement sur la robotique a été initialement créée en 1992 par Marc Raibert et ses collègues ingénieurs, comme un spin-off du MIT (Institut de technologie du Massachusetts) de Cambridge, alors que Big Dog (la mule robot) a vu le jour en 2005.

Printemps 2016. Google souhaite se départir de Boston Dynamics et devinez qui pointe le bout de son nez pour le rachat ? Toyota. Les négociations seraient actuellement en cours. C’est que s’étant rendu compte que les robots de BD étaient trop bruyants, Google n’a vu aucun potentiel de développement possible pour l’armée américaine et ce, malgré toute la superbe technologie incluse dans ces fantastiques jouets électroniques. On peut supposer tout de même que les ingénieurs de Google/Alphabet n’étant pas des fous, ils ont dû s’approprier les inventions et brevets de l’entreprise, ou du moins en prendre connaissance avec quelques petites notes, avant la revente ! :-)

Juin 2016. Boston Dynamics rajoute une couche de Wow! en dévoilant sur Youtube une vidéo de SpotMini, le petit dernier de la famille, qui possède quelques facultés pour le moins impressionnantes comme en témoigne cette vidéo :

C’est que la bestiole ferait presque peur… avec son cou qui s’allonge et sa capacité à réaliser des tâches domestiques comme le rangement de la vaisselle sale.

SpotMini est une version miniature du robot Spot, qui pèse 65 livres (30 kg) bras inclus. Le robot quadripède est entièrement électrique et n’a aucun système hydraulique. Il est naturellement bourré de capteurs, caméras, des gyroscopes et des capteurs de proprioception dans les membres (là ca fait peur ^_^ !).

Il a une bonne autonomie étant donné qu’il peut tenir à se trémousser devant son maître pendant près de 90 minutes sur une seule charge.

Gros avantage par rapport à ses prédecesseurs : l’animal est presque silencieux et ce n’est pas un luxe quand on sait ô combien la mule robot était bruyante il y a 10 ans et il y a même encore pas si longtemps.

Sa tête de serpent énervé quand il l’ouvre est plutôt impressionnante et la bête ressemble à une sorte de petit dinosaure. S’il tombe sur une peau de banane, SpotMini se relève grâce à son cou-tête multifonctions!

SpotMini sort de son terrier pour la première fois pendant que le réceptionniste a la tête baissée (ça commence bien!) :

SoptMini

Petit exercice de mise en forme en passant sous le ventre de Maman :

SpotMini robot

Exercice suivant : je bouge mon corps sans bouger ma tête. Ça c’est Freak, je te préviens. Comme une tête de poule ou un stabilisateur pour caméra.

robot tete immobile

Je range la vaisselle de ces humains qui laissent tout traîner derrière eux …

range vaisselle robot domestique

Je monte un escalier rapidement façon César dans la planète des singes (ça aussi c’est un peu freak) :

quadripede monte escalier

Pour ceux qui seraient intéressés par cette géniale entreprise de robots, sachez qu’ils embauchent et les offres sont sur cette page.