Samsung dément tout intérêt pour Nokia

Le géant de l’électronique Samsung dénie formellement la rumeur selon laquelle il souhaite acquérir le fabricant finlandais en difficultés Nokia (NOK-N), faisant plonger ainsi le titre boursier de ce dernier de plus de 2%.

L’action de Nokia avait pourtant grimpé de près de 6% vendredi, propulsée par la spéculation entourant une éventuelle acquisition de Nokia par Samsung, justement.


D’un point de vue logique, cette transaction ne ferait que très peu de sens. Samsung est le fabricant de téléphones intelligents le plus important fonctionnant sous Android, pendant que Nokia bénéficie d’une entente avec Microsoft pour commercialiser son matériel en utilisant le système Windows Phone. Dans un autre ordre d’idées, Samsung bénéficie de la faiblesse de ses concurrents, en l’occurrence celle grandissante de Nokia, dont la valeur boursière se limite présentement à un maigre 11,21 milliards de dollars US. Pour fins de comparaison, la capitalisation boursière d’Apple (AAPL-Q) se situe à 549 milliards.

D’après Reuters, les représentants de Samsung ont affirmé que «de tels rapports sont de la pure spéculation et ne se veulent pas véridiques». D’autres rumeurs du genre reviennent périodiquement dans ce dossier, et ce, depuis plusieurs années.

Il faut dire que tout n’est pas noir pour Nokia, qui construit actuellement sa toute première usine au Vietnam et la onzième de son bassin de fabrication à l’international à un coût de 300 millions de dollars US. D’ici 2014, cette nouvelle usine pourrait fournir du travail à plus de 10000 employés, qui fabriqueront plus de 45 millions de téléphones mobiles d’entrée de gamme par trimestre dans l’objectif de répondre à la demande en provenance des marchés émergents de l’Asie.

Sources: Reuters