Samsung devra payer des redevances à Microsoft sur chaque tablette ou mobile Android


Nouvel épisode peu anodin dans la guerre des brevets technologiques. Samsung va devoir payer des royalties à Microsoft pour chacun des mobiles ou tablettes Android qu’il vendra. Le motif : Android violerait plusieurs brevets de Microsoft.

Android


Le plus intéressant dans l’histoire c’est que Microsoft touchera environ 10 dollars par appareil vendu. Avec une telle commission « sans rien faire » cela devient plus payant pour la firme de Redmond de revendre Android (qu’elle n’a pas inventé il faut le rappeler) plutôt que son propre système d’exploitation Windows mobile.

Google (créateur de l’OS gratuit open-source Android) n’a pas mis longtemps avant de répondre : selon le moteur c’est de l' »extorsion de fonds« . « Microsoft n’arrivant pas à s’imposer sur le marché du mobile, l’entreprise utilise ses avocats pour aller faire payer la concurrence au détriment de l’innovation ». Microsoft a répondu sur twitter en demandant à Google de se remettre en question.

Il faut savoir que Samsung est loin d’être le premier constructeur à devoir payer des redevances à Microsoft. Il y a aussi HTC, Acer, Onkyo, Viewsonic, General Dynamics Itronix et Velocity Micro.