RobotShop s’associe au premier incubateur robotique européen pour soutenir les projets de demain

accelerateur robotshop

En avril 2011, l’entreprise québécoise RobotShop maintenant installée à Mirabel (pour laquelle j’ai travaillé sur contrat en 2010) lançait son accélérateur technologique afin de faire profiter de son savoir-faire aux développeurs, inventeurs et startupers dans le monde des robots. Le fonctionnement est simple : RobotShop s’occupe de mettre en relation les manufacturiers et les inventeurs. L’e-commerçant québécois aide les créateurs à cibler le marché ainsi qu’à définir le prix de vente du produit en développement. Ensuite il investit avec d’autres partenaires dans plusieurs prototypes, dans le processus de fabrication et enfin il met en vente le produit fini via son site web. Un processus particulièrement intéressant pour les génies en herbe qui veulent enfin donner vie à leur projet.

inventeurs robotique


Trois années après la création de l’accélérateur, Mario et ses équipes bien rôdées ont décidé de s’associer au premier incubateur robotique d’Europe, le Robot-Lab. Cet incubateur qui vient d’ouvrir ses portes à Paris dans le 1er arrondissement a pour objectif de «centraliser en un lieu unique toute l’énergie pour donner vie et faire grandir les robots et objets connectés de demain».

L’incubateur Robot-Lab est un projet de l’ancien développeur informatique devenu serial entrepreneur Alexandre Ichai et du fonds d’investissement français spécialisé dans la robotique, Robot Capital, dont il est aussi le gérant.

«Le Robot Lab a pour objectif d’aider la communauté de makers français à passer du rêve, à la réalisation jusqu’au succès de leur projet. En proposant le meilleur écosystème qui soit, Robot Lab veut faciliter la création d’entreprises et d’emplois tout en valorisant au mieux l’innovation française dans le domaine de la robotique.»

RobotLab

Selon LeFigaro, «l’incubateur propose aux entreprises incubées un soutien matériel, humain, financier et technologique : locaux équipés, accompagnement dans les démarches administratives et financières (aides publiques, levée de fonds..) et aux lancements de produits (communication, fabrication et distribution)».

Vu le futurisme des bureaux moi je dis qu’il y en a plus d’un qui risque d’être tenté par l’aventure de développeur ou d’investisseur chez Robot-Lab, juste pour se mettre les pieds dans ce vaisseau spatial ^_^ :

Robot Lab