Les robots journalistes vont-ils remplacer les humains ?

Vincent (G+)
Robots
10 déc 2012
1097 Views

Est-ce que d’ici quelques années, une majeure partie du contenu des journaux et sites internet de la planète sera rédigée par des robots ? Ne riez pas, c’est fort probable, car le robot journaliste existe déjà, et pendant que vous lisez ces lignes, il bosse en mode furtif.

L’entreprise américaine Narrative Science a développé une technologie qui permet de transformer n’importe quel graphique, tableau de données ou chiffres financiers en un joli texte prêt à lire.

Quill

Nom de code : Quill

Quill est déjà à l’oeuvre sur le site Forbes. L’algorithme transforme les rapports financiers en un résumé automatique de texte.

Avant (données chiffrées brutes) – Après (l’article) :

Algorithme Quill sur Forbes

Cela fonctionne encore plus facilement avec des résultats sportifs (score, classements et différentes statistiques des matchs) :

Robot rédacteur pour le Sport

Le site de Narrative Science fournit d’autres exemples et montre que son robot rédacteur est aussi capable de faire le travail de façon automatisée pour les données financières en tout genre, l’immobilier (ex: ventes de maisons), et l’actualité politique (ex: résultats de sondages).

A l’heure où un contenu riche et fréquent est devenu l’une des bases de tout site internet/blog, ce genre de robot qui fait le boulot à la place de l’homme pourrait être bien pratique… On achète une licence, on appuie sur le bouton et hop voici un texte. Au rythme où vont les choses (10$ le texte de 500 mots écrit par le robot sans émotion), les journalistes/blogueurs/rédacteurs auront peut-être bientôt du souci à se faire.

Par contre ce qu’on peut déplorer c’est qu’on lira tous la même version de l’actualité, ce qui n’est pas franchement super pour la diversité. Bon, vous me direz c’est à peu près pareil qu’en 2012 : une actu est la même mais écrite en plusieurs variantes par les journalistes et blogueurs humains. Mouais c’est vrai, mais chaque rédacteur ou journal a sa marque de commerce et il peut se reconnaître à son style (prose, vocabulaire, connaissances particulières et surtout avis personnel). Les machines ont donc encore un peu de boulot pour nous rattraper mais ca arrive plus vite qu’on pense.

Et quelque chose me dit qu’en 2020, il faudra être ultra-créatif pour avoir du contenu original…. C’est Google qui va encore se marrer car si tout le monde utilise Quill, le moteur va nous sortir le filtre SEO de l’éléphant.

a ecrit 7473 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


1 commentaire to “Les robots journalistes vont-ils remplacer les humains ?”

  1. Pascal Sinnesael dit :

    Quand on voit le niveau extrêmement pauvre des journaux grand public aujourd’hui, on est en droit de se demander si les robots ne sont pas à l’œuvre depuis un moment déjà. Ils répètent tout sans aucune vérification ni analyse.
    Sans blague, je l’avais remarqué sur les analyses de boursorama depuis quelques années.