Quelle méthode webmarketing convertit le plus sur un site e-commerce ?

Mais quel est donc l’outil qui fait vendre le plus sur une boutique en ligne ? Vu que c’est à la mode, vous devez sûrement penser aux Réseaux Sociaux, non ?


Que Nenni! C’est tout simplement le bon vieux email. Et largement en plus : 67% en pourcentage de conversion (achat).

En deuxième place vient le trafic direct à 24%. (trafic direct= url entrée directement dans le navigateur ou accès depuis les favoris)

conversion ecommerce

Ici le email représente un mailing interne uniquement (et non une campagne publicitaire externe d’emailing de masse). Mailing interne veut dire des emails récoltés chez des personnes qui connaissent la marque, qui ont souscrit à la newsletter ou qui ont déjà acheté.

Vu que c’est le email interne qui est le plus rentable, toute la difficulté réside donc dans la façon d’aller chercher des nouveaux emails. Et cela peut passer par les réseaux sociaux, du branding, de la publicité par clic, affichage, etc.

Note : l’étude a été réalisée par Seewhy entre février et mai 2011, sur 60 000 transactions e-commerce complétées.

[Source]

  • Guilhem GLEIZES

    Enfin des chiffres logiques ;-)

    Je partage ce constat à 200% car même si ça ne date pas d’hier il est bon de rappeler l’utilité de l’emailing pour garder le contact avec ses clients.

    Il est logique que les actions de fidélisation soient plus performantes que les actions de recrutement … c’est même la base de la VPC

  • Guillaume

    Merçi, Vincent. C’est très intéressant.

    Quelques précisions seraient bienvenues, notamment sur la teneur de ces mailings « internes »: est-ce de l’emailing d’info ou de proposition? Est-ce du travail régulier (de fond) ou de l’offre promotionelle / événementielle.

    je pense que la vraie nuance se joue plutôt là.

  • Sébastien

    Article Très intéressant .
    Je vais l’appliquer dès à présent .

  • Daniel

    Faire des généralités à partir d’une soit disant étude qui porte seulement sur 60 000 transactions (0.1% du marché français) et écrire que ça concerne tout l’e-commerce c’est une grosse plaisanterie.

    J’espère que vous ne croyez pas sérieusement ce qui vous avez écrit…

  • Vincent Abry

    Daniel, pourquoi tant de haine sur une « soi-disant » étude? Seewhy ne te semble pas assez sérieux ? A preuve du contraire et ne croyant que ce que je vois, apporte la preuve du contraire de ce que dit cette étude ;-)
    60 000 transactions sur de nombreux sites e-commerce différents me paraît un nombre très raisonnable. Quand on sait que la plupart des firmes de sondage sortent des résultats d’opinion à partir d’échantillons de 1000 personnes, ca donne une idée…

  • Jean-Noël Anderruthy

    Merci de relayer cette étude :-)
    Le problème de cette étude est que personne ne sera d’accord avec ces chiffres… Parce qu' »email », ça ne veut rien dire : emailing de conquête, de fidélisation, Trigger emailing, etc. ? Quand je regarde la part du Display, c’est la même question : c’est du remarketing, du Display traditionnel, de l’affiliation, du Display comportemental, etc. Pour moi, le SEM englobe le SEO et, dans ce cas, où est le SEA ? Enfin, il y a des statistiques très différentes en ce qui concerne le SMO. En bref, les chiffres, c’est toujours intéressant mais l’analyse de ce qui se passe sur son site, c’est toujours beaucoup plus pertinent.
    Note : je connais plein de sites e-commerce qui ne sont pas du tout sur ces chiffres. Des statistiques différentes, il y en a des papardelles. Attention aux preuves inversées : ce n’est pas parce qu’on ne peut pas prouver le contraire que ce qui est dit est vrai.