Première mondiale : un patient français recoit un coeur artificiel bioprothétique CARMAT


C’est une première au monde : le coeur artificiel inventé par le chirurgien français Alain Carpentier et développé par le groupe Carmat a été posé avec succès chez un patient de l’Hôpital Georges Pompidou de Paris. 10 000 personnes à un stade très avancé d’insuffisance cardiaque pourraient en bénéficier en France et 100 000 en Europe et aux Etats-Unis. Ce coeur coûte environ 230 000 dollars mais pourrait faire économiser 30 000 dollars par année en soins. Plus important, il pourrait sauver la vie de milliers de personnes.

source : lci

source : lci


« CARMAT, concepteur et développeur du projet de coeur artificiel total le plus avancé au monde, offrant une alternative aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque terminale, annonce que la première implantation dans le cadre de l’essai clinique de faisabilité de son coeur artificiel bioprothétique conformément aux autorisations de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et du Comité de Protection des Personnes, a été effectuée le 18 décembre 2013 en première mondiale par l’équipe de l’Hôpital européen Georges Pompidou (Paris, France).

Cette première implantation s’est déroulée de façon satisfaisante, la prothèse assurant automatiquement une circulation normale à un débit physiologique. Le patient est actuellement sous surveillance en réanimation, réveillé et dialoguant avec sa famille.

« Nous nous réjouissons de cette première implantation, mais il serait bien entendu prématuré d’en tirer des conclusions car il s’agit d’une seule implantation et d’un délai post-chirurgical encore très court, » conclut Marcello Conviti, Directeur Général de CARMAT. » (source : Carmat)

source : lci

source : lci