Des chercheurs développent le polymère Terminator auto-réparant

Vincent (G+)
Science, Espace
16 sept 2013
39976 Views

Terminator T1000

Vous rappelez-vous de ces scènes dans lesquelles le méchant Terminator T-1000* fait de métal liquide se regénère à chaque fois qu’il se fait transpercer de balles et qu’il est séparé en plusieurs morceaux ? Vous voyez le genre de technologie invincible… Et bien aujourd’hui ce n’est plus de la science fiction puisque des chercheurs du CIDETEC ont réussi à créer un polymère (plastique) capable de se re-souder par lui-même.

Polymere Terminator

Le polymère Terminator (c’est son surnom) peut se regénérer en un seul morceau au bout de deux heures lorsqu’on le coupe en 2 (vidéo ci-dessous). Et il fait bien plus que juste se recoller, puisqu’il est manuellement impossible de le séparer tellement la liaison est forte (à 97%, pratiquement comme dans le morceau d’origine).

Que l’on se rassure, les scientifiques espagnols ont de bonnes intentions quant aux applications possibles (solidifier les pièces de plastique dans les voitures, les composants électriques ou dans les maisons), et ils ne comptent pas dans l’immédiat développer un hybride robotique indestructible (pour le moment). Ca viendra plus tard.

autoreparant

[(*) dans le film Terminator 2, le jugement dernier (1991), source]

a ecrit 7884 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


1 commentaire to “Des chercheurs développent le polymère Terminator auto-réparant”

  1. fran6t dit :

    Après il faut voir la tenue dans le temps, j’ai deux mauvaises expériences avec le plastique, mes fixations de ski pourtant d’une grande marque française qui partent en morceaux et qui m’ont coûté une épaule, la tringlerie des sièges électriques de ma voiture qui fait de même. N’empêche que c’est impressionnant bravo aussi pour l’illustration que rend bien dans notre imaginaire et qui nous rappel un grand moment de cinéma.