pCloud, votre disque dur crypté dans le Cloud

pcloud app

Avant de vous présenter pCloud, petit retour historique. 2008 a vu le jour d’une startup qui allait changer le stockage, le partage de documents et la sauvegarde synchronisée en ligne, Dropbox. Mais trois avant cela dès 2005 c’est Box qui faisait beaucoup plus parler d’elle. En 2017, Box s’est « effacée » (32 millions d’utilisateurs quand même en 2015) tandis que Dropbox a poursuivi son ascension dans le recrutement de nouveaux utilisateurs (500 millions en 2016). Dans le monde du stockage en ligne, la concurrence est rude et il faut aussi compter sur des poids lourds comme Google Drive, Microsoft OneDrive ou Apple iCloud.


Mais là ou c’est en train de changer très rapidement, c’est dans le cryptage et la sécurisation des données sauvegardées dans le nuage. Héberger ses photos, vidéos, documents ou musique en ligne tout en y ayant accès n’importe quand depuis n’importe quel support (ordi, mobile, tablette) c’est déjà bien mais si les documents sont sécurisés avec une couche supplémentaire c’est encore mieux.

Et c’est ce qu’ont compris de nouveaux acteurs qui sont actuellement en train de percer le marché. Bien sûr on peut utiliser Dropbox + Boxcryptor (mais ce sont alors deux prestataires) ou encore le canadien de Toronto Sync.com (2011) mais celui qui deviendra sans doute le Dropbox de demain, c’est la startup suisse pCloud (avec ce lien 500 GB de stockage pour 30 jours d’essai).

Laissez moi vous dire pourquoi cet acteur qui a vu le jour en 2013 (c’est tout récent) et qui compte déjà 7 millions d’utilisateurs a toutes les chances de devenir un géant du secteur.

pCloud propose tout comme Dropbox une solution de stockage en ligne avec un espace de départ gratuit de 10 GB et même une offre de 500 GB pendant 30 jours pour essayer.  pCloud est aussi disponible en français (pas 100% mais ca s’en vient), c’est un atout non négligeable.

Mais les forces de ce service selon moi, les voici :

Premièrement son disque dur virtuel pCloud Drive (P:) qui vous permet si vous le souhaitez de vous passer de disque dur local.

Deuxièmement si on ajoute à cette première fonctionnalité l’option du dossier « pCloud Crypto« , tous vos fichiers seront en plus cryptés dans ce dossier selon le protocole Zero Knowledge. C’est donc en théorie plus sécuritaire qu’un stockage Dropbox. Attention cependant car la clé ou mot de passe maître n’est connue que de l’utilisateur (c’est là l’intérêt), elle n’est pas stockée sur les serveurs de la compagnie, donc il faut bien s’en souvenir car sinon tous vos fichiers seront perdus.

pcloud Crypto

Mais ce qui me séduit particulièrement, c’est le « Troisièmement ». Vous allez aimez j’en suis sûr. Le voici.

Tous ces services de stockage en ligne ont un coût naturellement et dès que vous dépassez quelques gigabytes (GB) d’utilisation, il faut payer. Et en général c’est environ 150$ US par année. Soit 1500$ au bout de 10 ans. Mais pas chez pCloud. La startup a en effet introduit cet été l’abonnement Lifetime, soit 99 ans ou encore toute la durée de la vie de la personne qui y a souscrit.

Et ca débute à 125$. Donc au bout de 10 ans vous aurez dépensé 125$ au lieu de 1500$ chez un autre service. Voici les détails :

Offre Premium 1 : 125$ à vie pour 500 GB stockage, 500 GB trafic du lien de téléchargement, Trafic d’upload à distance illimité, 30 jours d’historique de corbeille
Offre Premium 2 : 250$ à vie pour 2 To stockage, 2 To trafic du lien de téléchargement, Trafic d’upload à distance illimité, 30 jours d’historique de corbeille

Offre Premium Add-on :  +125$ à vie pour une sécurité maximale avec l’option Crypto

Clairement, pCloud va grossir sa base de millions d’utilisateurs existants très rapidement avec cette offre agressive. Et si vous n’aimez pas « payer à l’avance » vous pouvez aussi payer mensuellement ou annuellement.

L’entreprise a également lancer quelques nouveautés récemment : un dossier public dans lequel vous pouvez mettre des photos ou images (pour créer un « hotlink » par exemple), vidéos, des liens directs vers des fichiers pour les partager ou même des pages html ou un site web statique.

Vous avez la possibilité de protéger par mots de passe ou dates d’expiration les liens partagés.

Autre nouveauté : l’extension Chrome ou Firefox pCloud Save qui vous permet d’enregistrer des images, morceaux de textes, musiques et vidéos depuis des pages web.

Et bien sûr pCloud est disponible sur mobile (Android, Apple, Microsoft) pour accéder à ses fichiers de n’importe où.

pcloud app android ios

Présentation vidéo :

2 Commentaires

  1. tapaTIO 21 mars 2018
  2. Vincent 22 mars 2018

Ajouter un Commentaire