Paul Jorion et son « business modèle » : les donations


Le blog de Paul Jorion m’a interpellé. Surtout son billet  mensuel pour des appels à dons.

On a là les amis un magnifique business model pour un blogue et qui sort complètement du modèle standard publicitaire.

Avec en moyenne 2000 à 3000 euros par mois de dons de la part de ses visiteurs, je considère que c’est quand même un modèle économique non négligeable. En mettant une moyenne de 2500 euros x 12 = 30 000 euros ou 45 000 dollars canadiens annuels, c’est déjà un bon salaire.

Maintenant ce monsieur n’est pas non plus un illustre inconnu puisqu’il a le CV bien garni et qu’il est premier au top des blogs économiques de Wikio.

Mais pourquoi pas. Je verrais bien ce type de schéma pour des blogs de niche ou bien des blogs avec des grosses communautés de commentateurs déchainés tels que chez Korben ou Presse-Citron (sauf bien sûr si la pub est plus payante).

Un « nouveau » modèle efficace de revenus issus du Web pour les journalistes et blogueurs ?

  • Anis

    Comme quoi lorsque le lien est devenu réel, appréciable et intime dans une certaine mesure, le lecteur devient un vrai partenaire par ses apports ! merci pour l’article ;-)

  • mhd

    Je suis très surpris pas ces chiffres ! Je serais curieux d’avoir plus d’informations : profil des donateurs, don moyen… En tout casn ça fait rêver un blogueur débutant comme moi !

  • Dave

    Dans le même ordre d’idées, Vigile.net, une plateforme collaboratrice indépendantiste québécoise, fonctionne aussi à la manière de dons. Ils ont récoltés 22000$ de dons en 2009, ce qui n’est pas négligeable. Il faut dire que ceux qui donnent sont affiliés à la cause de l’indépendance, et/ou écrivent et participent abondamment dans les discussion sur ce site.

    Comme quoi la publicité n’est pas le seul moyen de faire vivre un site!

  • Korben

    J’y viendrai peut être, mais ce qui est sûr (pour l’avoir testé), c’est qu’en France, dès que tu fais ça, t’as des gens qui viennent régulièrement te pourrir la tronche car c’est très mal vu ici. Les appels aux dons, c’est bien pour le Telethon ou les resto du coeur mais dès que c’est un « particulier » qui les fait, on le prend pour un SDF en train de faire la manche.

    M’enfin, pourquoi pas…

  • Franck

    Même avis que Korben. Les dons, en France, ça ne marche pas, ce n’est pas dans notre culture de donner pour un truc auquel on a accès (un blog ou autre) de toute façon même si on ne paye pas…

  • Tux-planet

    Un système de donnation en France ? Ca marchera pas.

    J’ai déjà tenter le bouton paypal pour financer quelques projets amateurs libre. Résultat : tout le monde se sert, mais personne ne passe à la caisse.

    Bref, les pubs c’est le seul modèle rentable pour l’instant.

  • Yoann

    Même avis que Korben et les suivants. En France, ça marche pas et les gens ne sont pas prêt pour cela… Il semblerait que les pubs et quelques partenariats soient la seule chose valable.

  • jdo

    a mon avis, ce modèle est clairement plus adapté à des « niches » assez élitistes, plutôt que pour des blogs grand public ou a concurrence surabondante (presse citron, korben, puisque tu les cites)

    et se pose aussi le probleme de la culture du public visé. les français sont probablement pas les plus aptes à suivre ce genre de choses..

  • ktorz

    Je suis du même avis que tout le monde ici : le don sur les blogs en France, ça ne marche pas et il est peu probable que ça fonctionne un jour.
    On peut remarquer que l’article en question sur le blog de Paul Jorion qui fait le total des dons a ses commentaires fermés. Je rejoins Korben car je pense que l’auteur n’a pas eu que des commentaires positifs, mais ceci n’engage que mon opinion….

  • jérémy

    Déjà cela suppose quand même un nombre important de visites sur le site/blog, voire très important parce que je ne pense pas que chaque visiteur donne…
    Après il est vrai que le résultat des dons doit dépendre aussi de la culture/ du pays (je ne vise personne là hein).
    Donc à tenter mais personnellement je ne suis pas sûr que ce soit un modèle viable.

  • Quiploc

    C’est un modèle économique qui n’est pas dans les mœurs des français. Comme le dit Korben on l’associe au dons caritatif ou à une personne qui fait la manche. Je serais curieux de savoir quels sont les types de gens qui font des dons…?

  • citoyenlambda

    Je n’y crois pas du tout.

    Regardez le nombre de services gratuits sur internet où vous pouvez faire des dons, c’est énorme.
    Même les extentions firefox s’y mettent et parmis les plus utilisées.

    Le problème est que quand c’est gratuit on s’en sert mais s’il faut payer tout ce que l’on utilise alors ça devient ruineux et impossible : wikipedia, foxyproxy etc.

    Déjà quand on regarde les associations à qui on peut faire des dons pour des personnes vraiment dans le besoin, on ne sait pas où donner de la tête tellement il y en a (en fait on fait des choix, j’ai bien écouté Pierre Bergé, je donne au téléthon).

    Prise une à une chacune des associations médiatisée est tout à fait importante et utile mais on est pas Rockfeller et on doit faire des choix.

    Perso je préfère donner des sous à un SDF dans la rue qu’à un bloggeur, qui peut toujours mettre de la pub que l’on peut tolérer quand c’est repréré d’une manière distincte du contenu rédactionnal.

    Et encore je ne vous parle pas de Mr Obama qui m’envoie des mails qui se terminent chacun par « donate » lui le numéro un du pays le plus riche du monde…

    Croyez moi le marché des gens qui demande les dons est plus qu’encombré et je pense (j’espère en fait) que les citoyens humains donneront toujours la priorité à ceux pour qui les dons sont nécessaires pour vivre, qui ont subi des accidents de la vie pour en arriver là.

  • Arcades

    Ce type de démarche me paraissait vouée à l’échec il y a encore quelques temps. Mais après « l’affaire PCINpact » (http://www.pcinpact.com/actu/news/54022-abonnement-premium-soutien-independance.htm) mon opinion a changée sur le sujet.

    Il ne s’agit pas ici à proprement parler d’un blog, mais les articles/avis très tranchés des journalistes sur tout un tas de sujets, l’en rapproche beaucoup à mes yeux. Et même s’il ne s’agissait pas dans ce cas précis d’un appel aux dons, l’idée était de compléter la manne publicitaire par une source de revenus complémentaire.

    Personnellement, j’ai souhaité « m’abonner » à ce site car je considère que même si leur travail est disponible gratuitement, il est d’une qualité/quantité suffisante pour justifier quelques dizaines d’euros par an (cf les articles sur hadopi, par exemple).

    Dans le cas de blogueurs « influents » et j’entends par là, à juste titre (style Korben ou Presse-Citron, pour les reprendre), si leur « production » est réellement conséquente, intéressante, différente et pertinente (y’a peut-être un théorème en gestation là :p ), je ne vois pas d’inconvénient à verser mon obole mensuelle.

    Posez-vous la question : que lirais-je / qui m’informera s’ils arrêtent leur activité pour une cause économique ?

    La réponse est probablement : « quelqu’un d’autre », mais quel dommage de perdre un style, une communauté, une personnalité… pour le prix de 4 ou 5 paquets de clopes par ans.

  • Serge Demoulin

    Bonjour,
    Effectivement le Blog de Paul Jorion est un cas particulier puisqu’il arrive à récolter tous les mois plus de 2000 euros de dons.

    Mais Paul Jorion reconnait que seul une infime partie de ses nombreux visiteurs (fauchés pour la plupart) contribuent. Quelques « mécènes » idéalistes.

    Sa recette est simple : La démagogie.

    Il a trouvé « une niche marketing » qui fonctionne très bien : « Il faut prendre l’argent des riches »

    Mais essayez de poster un commentaire qui critique de près ou de loin ce qu’il dit ou simplement qui pose une question qui le dérange et vous serez automatiquement censuré ou banni de son blog.

    Plusieurs blogs dénoncent d’ailleurs cela.

    Sous ses allures de gentil papy se cache un fin renard.