Paroles.net est de retour avec la CSDEM comme propriétaire

Oui Paroles.net est de retour. Et non il n’y a pas eu d’accord avec l’ancien propriétaire comme on peut le lire sur plusieurs sites d’actualités car celui-ci n’est plus dans le décor (apparemment il aurait préféré se retirer pour ne pas payer l’amende). Le site est désormais l’entière propriété de la CSDEM.


Les ennuis de Paroles.net avaient commencé en 2005 « pour non-respect des droits d’auteurs« , et la Chambre Syndicale De l’Edition Musicale (CSDEM) avait fait fermer le site en 2011. Maintenant que la CSDEM est la nouvelle propriétaire du nom de domaine, elle a décidé de relancer le site. Et c’est d’ailleurs chose faite depuis le 4 octobre 2012. Mr Vuarrier de Cypok Média, également propriétaire de Paroles2chansons.com, m’a confirmé que sa société était le nouvel exploitant officiel de la licence de Paroles.net.

Paroles

On remarquera que la nouvelle formule a un design totalement épuré…. et moins de textes de chansons que l’ancienne version.

Cette fois aucun problème de légalité par contre pour le proprio puisqu’il est le mandataire officiel et qu’il utilise la base de données de l’association de l’édition musicale.

Côté monétisation, on voit que le site utilise la régie publicitaire Google Adsense et fait des liens vers iTunes et vers des places de concert à acheter. Je n’ai aucun détail cependant sur le pourcentage des gains partagés entre Cypok Media et la CSDEM.

Paroles net

Note : l’association française de défense des droits des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique a décidé de partir en guerre contre tous les sites de paroles de chansons en 2005. Paroles.net ne serait que le plus connu d’entre eux mais d’autres sites auraient subi les foudres de la CSDEM depuis ces dernières années.

  • ingnu

    « Pousse toi de là que je m’y mette »

    Genre les lobbies du cinéma qui dégagent les patrons d’Allo-ciné, pour qu’ils fassent tourner eux-même le site. Après tout pourquoi avoir des intermédiaires qui se prennent un peu de beurre au passage : autant le faire soi-même et on continue de récolter partout où on peut.

    Et en plus, Mme Michu elle est contente : c’est devenu légal (ah ? c’était illégal ?)

  • CM

    Ca c’est particulièrement dégueulasse !

  • Christophe

    C’est clair, j’adorais ce site, mais alors maintenant, je n’y retournerai pas pour un centime. Absolument dégueulasse cette histoire.