Origin d’Electronic Arts commence à grignoter du terrain à Steam

Steam est une plate-forme de jeux en ligne qui fonctionne du feu de Dieu, grâce notamment à des prix massacrés tout au long de l’année et en particulier pendant les périodes de soldes. Acheter du dématérialisé récent n’aura jamais été aussi agréable que sur Steam où des jeux comme Batman : Arkham Asylum pouvaient s’acquérir, il y a de cela quelques semaines, pour moins de 5 euros. Malgré une politique tarifaire semblant davantage profiter au client qu’au détaillant, Steam se porte excellemment bien sur ce marché qui pesait approximativement 860 millions de dollars en 2011. Le cabinet d’études IHS Screen Digest prévoit même que ce chiffre sera d’1,4 milliard en 2015.


Electronic Arts vs. Valve

Le succès de Steam a donné des idées à Electronic Arts qui lançait en juin dernier son propre service, Origin. Selon les propos d’Ed Barton (un des responsables du cabinet Strategy Analytics) pour le journal Le Monde, EA agirait ainsi pour « qu’il y [ait] de la concurrence pour Steam dans le téléchargement en ligne, sinon Valve se [situerait] en position de force pour négocier avec les éditeurs ». Le futur Mass Effect 3 ne sera par exemple disponible (au format dématérialisé) que sur cette plate-forme, mais les joueurs suivront-ils en masse, sans mauvais jeux de mots ?

Origin comptabilise en tout cas 9,3 millions de membres depuis sa naissance (contre 40 millions d’utilisateurs en janvier 2012 pour Steam), pour un chiffre d’affaires estimé à 100 millions de dollars. Le géant américain ne compte pas en rester là et invite de plus en plus d’éditeurs à le rejoindre, si bien qu’en début de mois, Electronic Arts pouvait compter sur le soutien d’une vingtaine de partenaires tels que Warner Bros. Interactive, Capcom et d’autres moins connus.

Qu’on se s’inquiète cependant pas (trop) pour Steam, qui s’attaque depuis peu aux téléphones portables avec son application Steam Mobile, permettant principalement d’échanger avec la communauté et de naviguer dans le catalogue de jeux disponibles.

[image : Futurelooks.com, via]