Oracle dévoile de forts résultats au quatrième trimestre

Le géant informatique américain Oracle a dévoilé lundi en après-midi ses résultats du quatrième trimestre alors que ladite présentation des résultats financiers n’était pourtant planifiée que pour jeudi de cette semaine.


logo oracle

À la lueur des résultats présentés, les dirigeants souhaitaient sans doute amener un catalyseur positif à un titre boursier qui végète depuis trop longtemps déjà, et amener un peu d’ombre au lancement de la tablette tactile Surface de Microsoft.

Les résultats d’Oracle s’avèrent plus solides que prévu, surpassant même le consensus des analystes financiers de par une forte marge. Malgré un contexte économique mondial incertain et une chute de 9% de ses revenus annuels en provenance de sa division du matériel, Oracle dévoile donc un bénéfice par action ajusté de 0,82 $US, alors que les analystes tablaient sur 0,78 $US par action.

Le bénéfice net trimestriel grimpe ainsi à 3,45 milliards de $US. Les revenus trimestriels s’avèrent en ligne avec les attentes, à 10,9 milliards de $US, en légère hausse sur la période comparable de l’année passée.

Pour l’année fiscale entière, la société a réalisé des marges bénéficiaires historiques, à 46%, et a généré des flux de trésorerie records qui avoisinent les 13,7 milliards de $US.

L’autre fait d’armes de ces résultats se veut la disponibilité immédiate d’une somme de 10 milliards de $US pour bonifier le programme actuel de rachat d’actions de l’entreprise lors des prochains trimestres. Lors de la dernière année, Oracle a racheté pour 6 milliards de $US de ses propres titres boursiers. Un programme de rachat d’actions bien déployé est l’une des alternatives disponibles pour retourner des sommes aux actionnaires.

La capitalisation boursière de l’entreprise se situe présentement à 137,41 milliards, sur un titre boursier (ORCL-Q) en hausse de 3,10% à 27,96 $US (+0,84 $US) mardi matin.

Source: MarketWire