Obama veut nommer un Ministre du Web


Le nouveau président américain Barack Obama veut nommer un « Ministre » du Web, un super expert en charge du Web dans son pays.

Utilisateur des nouvelles technologies et adepte du PDA Blackberry et des emails (contrairement à Maccain qui sait à peine utiliser un ordinateur), Obama avait même proposé il y a un an la création d’un fonds d’investissement de 50 milliards de dollars dans Internet et les nouvelles technos.


Il reste à voir si l’idée sera appliqué dans un futur rapproché mais tout cela est très excitant.

En attendant son entrée en fonction en janvier, Obama vient de nommer dans son équipe de transition deux profils High Tech en les personnes de Sonal Shah de Google.org et Julius Genchowski co-fondateur de Rock Creek Ventures et de Launchbox Digital.

  • max

    Quand on voit que la puissance inégalé que va prendre le web (avec les dérives imaginables ou deja existantes), ça ne semble pas une mauvaise idée en soit. Apres, il est vrai que le mot censure risque de reapparaitre et qu’employer p2p sera synonyme de chaise elect