Notesolution: le partage de notes de cours, revu et corrigé

Pour faire suite au billet relatif à la jeune pousse québécoise E-180 dédiée à l’apprentissage par les pairs publié précédemment, nous vous présentons aujourd’hui une seconde petite start-up canadienne en provenance de Toronto et spécialisée dans le domaine de l’éducation. Notesolution, fondée en 2010 par Jack Tai, Kevin Wu et Jackey Li, est à l’origine d’une plateforme virtuelle de partage de notes de cours et de tutoriels vidéo à l’intention des étudiants de niveau post-secondaire. À quelques jours des vacances de Noël, ces derniers pourraient d’ailleurs avoir intérêt à recourir à cette solution innovatrice qui promet de faciliter l’étude et la passation d’examens.


Notesolution

Avec un modèle d’affaires basé sur l’option freemium, NoteSolution permet aux étudiants de rechercher des notes de cours pour compléter leur démarche scolaire, en déboursant par l’entremise du système de crédit « maison » pour obtenir les documents souhaités. Les étudiants peuvent, à l’inverse, y déposer – partager – leurs propres notes de cours dans l’objectif de mettre la main sur certains crédits et d’y alimenter la base de données de ladite plateforme. Mieux, les utilisateurs peuvent obtenir en échange de leur apport des certificats-cadeaux de leurs magasins préférés.

À l’heure où l’enseignement traditionnel s’efface progressivement au profit de l’enseignement basé sur de nouvelles technologies, le partage de matériel éducatif semble être une tendance forte au même titre que l’utilisation de tableaux blancs interactifs et de la prolifération de tablettes tactiles (iPad, surtout) en milieu scolaire. À la recherche d’un modèle d’affaires pour assurer sa croissance, il est possible d’envisager qu’un modèle Premium pourrait éventuellement être lancé par l’entreprise pour monétiser son important bassin d’utilisateurs.

La jeune entreprise entend donc faciliter l’étude de milliers d’étudiants au pays. Pourtant, et à ses tout débuts, la plateforme virtuelle dédiée à l’éducation se voulait exclusive à l’Université de Toronto, avant de prendre de l’expansion dans plus de 20 universités canadiennes en septembre 2011.

À l’heure de rédiger ces lignes, NoteSolution peut se vanter d’avoir plus de 60 000 étudiants enregistrés et plus de 90 000 documents d’études répertoriés pour couvrir 3300 cours différents. Le nombre d’employés de l’entreprise est également sur la pente ascendante, atteignant désormais le nombre de 14.

Les intéressés peuvent utiliser Facebook Connect pour s’enregistrer sur le site.

Le blogue corporatif de l’entreprise se trouve ici et se veut un recueil de conseils dédiés à la vie étudiante, au parcours académique et à la carrière, notamment.

Pour suivre la startup canadienne sur Twitter: @Notesolution