Nokia: mises à pied et vente de la division d’appareils de luxe Vertu


Après avoir été la cible de nombreuses spéculations la faisant passer dans le giron de Samsung, Nokia continue de teinter l’actualité aujourd’hui en annonçant d’importantes mises à pied et la vente de sa division d’appareils de luxe Vertu.


Nokia (NOK-N) annonce la suppression de 10000 emplois à l’international et son intention de fermer plusieurs usines d’ici 2013, dans une ultime tentative pour diminuer ses coûts d’opérations et de redresser ainsi ses marges bénéficiaires.

Ainsi, les centres de recherche et de développement situés à Ulm (Allemagne) et à Burnaby (Canada) seront notamment fermés.

Le fabricant finlandais affirme également que la féroce compétition qui prévaut dans le secteur nuira davantage que prévu à sa division de téléphones intelligents, entraînant ainsi son titre boursier en baisse de 15% ce matin sur la Bourse de New York. Un nouveau creux annuel de 2,32 $US vient d’ailleurs d’être enregistré.

Nokia confirme également la vente de sa division d’appareils de luxe Vertu à la société de capital privé EQT, en soulignant demeurer actionnaire à la hauteur de 10%. Bien que les termes financiers de cette transaction ne soient pas dévoilés à l’heure de rédiger ces lignes, plusieurs sources de la presse anglophone suggèrent une valeur potentielle de 240 à 265 millions de $US pour cette division d’affaires.

Ces appareils téléphoniques de luxe possèdent des matériaux rares (or, céramique, diamants, platine) et se vendent à des prix qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Sources: Business Insider & TechCrunch, Image: PhotoXpress