Nintendo chute en bourse après sa conférence E3

Vous aviez parfaitement le droit de ne pas accorder de crédibilité à mes propos lorsque je qualifiais, hier, la conférence E3 2012 de Nintendo de « décevante ». Mais voilà que j’apporte aujourd’hui de l’eau à mon moulin, en vous rapportant que les marchés boursiers nippons n’ont visiblement eux aussi pas apprécié les annonces de Nintendo faites lors du salon américain. Preuve en est avec cette chute de 2.68% pour l’action Nintendo à l’ouverture de la bourse hier matin. Beaucoup d’observateurs sont en effet ressortis désabusés de cette conférence, où Nintendo n’a pas surpris les gamers (les jeux présentés étaient connus depuis plusieurs mois) et a au contraire misé quelques billes sur un public casual qu’il faudra à nouveau séduire (Wii Fit U et NintendoLand).


Les features du GamePad (la fameuse tablette) restent intéressantes, mais elles restent pour l’instant de l’ordre du gadget tant qu’un véritable gros titre Wii U n’aura pas été annoncé (gros dans le sens « qui en mette plein la vue »). Si encore nous avions vu la patte d’un StarFox, le bonnet d’un vrai Zelda ou même respiré l’atmosphère d’un Metroid, le constat aurait été moins amer. Mais rien de tout cela. Le bon coup de Nintendo à cet E3, c’est peut-être finalement de ne pas avoir annoncé ni de prix, ni de date de sortie pour sa nouvelle machine de salon. C’était certes prévu mais nous ne sommes pas passés loin d’un affolement encore plus grand des investisseurs.

Sachez également qu’au contraire, l’action Sony a enregistré une hausse de 2,14% à la bourse de Tokyo, et quant à Ubisoft, c’est la folie avec une augmentation de près de 5%. Merci Watch Dogs.

image : International Business Times, via