Une Nintendo 3DS aux couleurs de la Megadrive, les images


A une époque où l’on ne savait pas encore que le jeu vidéo, ce serait « pire après », il était impensable de lier, et de quelque façon que ce soit, les deux constructeurs rivaux du moment qu’étaient alors Nintendo et Sega. En ce temps-là où nous avions une quinzaine d’année en moins (pour les majeurs qui nous lisent), la Megadrive avait de quoi tenir tête à la Super Nintendo et Sonic allait encore super vite, plus que Mario et sa bande en tout cas.


Il aura fallu un semi-échec avec la Saturn (1994) pour que la Dreamcast (1998) subisse le même sort, précipitant par la même occasion Sega en dehors du ring. Sega ne construirait plus jamais de consoles, et il fallait bien que ses licences fétiches trouvent un autre toit pour continuer à vivre. C’est à ce moment-là que la firme du hérisson bleu décida de ravaler sa fierté et de frapper à la porte de l’éternel concurrent pour lui expliquer ses tracas.

La suite, vous la connaissez sans doute un peu mieux : portages sur les machines Nintendo (mais pas que) pour se refaire une santé, puis sorties de nouvelles franchises qu’on aurait pu voir naître sur Dreamcast (Billy Hatcher), et enfin union entre les deux mascottes célébrée dans Mario & Sonic aux Jeux Olympiques.

Ce qui nous amène à ces DS et 3DS customisées Megadrive, un remarquable travail de fan que notre collègue Puyo de Gamekult nous présente sur son compte Twitter. Un blasphème, une hérésie pour certains, des créations hommages et agréables à l’œil pour les autres. Gardons cependant à l’esprit qu’il est possible de télécharger des jeux Master System et Game Gear sur la 3DS. Mais pas de titres Megadrive remarquez.

images : Nicolas Verlet (Puyo de Gamekult), via