Nico Marquardt, un allemand de 13 ans, corrige la NASA

Vincent (G+)
Science, Espace
16 avr 2008
449 Views

Apophis Asteroide

Mise à jour: la NASA affirme que c’est faux… le journal allemand a sans doute voulu se faire un coup de buzz…

Nico Marquardt, un collégien de 13 ans vient de corriger un calcul de la NASA qui a avoué son erreur…

Le calcul faisait référence à la probabilité de collision d’un astéroïde avec la Terre.

La NASA avait annoncé 1 chance sur 45 000.

Or c’est une chance sur 450… ce qui est légèrement différent et plutôt inquiétant.

Nico Marquardt a intégré la possibilité que l’Astéroide Apophis pourrait d’abord entrer en collision avec l’un des 40 000 satellites qui tournent autour de la Terre le 13 avril 2029.

Si cela se produit, l’astéroide en fer de 320 mètres de large et de 200 milliards de tonnes pourrait voir sa trajectoire modifiée et il pourrait alors percuter la terre en 2036.

Espérons que dans 30 ans, on aura la possibilité d’intercepter une telle masse dans l’espace en le détruisant à distance.

a ecrit 7479 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


4 Commentaires to “Nico Marquardt, un allemand de 13 ans, corrige la NASA”

  1. Juste un soutien de passage… pour dire bravo.
    Pour rebondir sur l’article, tant que Bruce W. est là, on a rien à craindre !
    Bonne continuation

  2. blusydays dit :

    200 Milliars de tonnes ?!!!!

    D’aprés ce que j’ai lu un sur le net il fait 21 Millions de tonnes.

  3. Cedric dit :

    Oui, 200 milliard ça me semble énorme. Peut-être est-il en fonte?! Mais bon stopper ou devier un noyau de fer de 300 m d’envergure lance a des dizaine de milliers de km/h c’est pas évident même dans 40 ans.

  4. Vincent Abry dit :

    Oui c’était bel et bien écrit 200 milliards. C’est vrai que c’est énorme, dans le doute je l’ai barré.
    Et toute cette histoire semble erronée. Les informations transmises aux médias au départ n’étaient pas tout à fait vraies.