Le MLS américain débarque en France [immobilier]

Le Multiple listing service (MLS) qui est né aux Etats-Unis à la fin des années 1800 est sur le point d’arriver en France. Pas trop tôt je dirais car il est impensable qu’un tel système aussi efficace et pratique soit-il ne soit pas encore disponible dans l’hexagone.

MLS logo

Au Canada comme aux US, ce service est une référence pour tous les futurs propriétaires à la recherche de biens en vente. Si vous ne savez pas encore ce qu’est MLS (voyez l’article sur Mls.ca), en deux mots il s’agit d’une base de données centralisée sur un site internet (mls.com, sia.ca) et sur laquelle doivent figurer obligatoirement toutes les propriétés à vendre des agences immobilières et courtiers indépendants. Pour les services internet de propriétaire à propriétaire, comme Duproprio, c’est l’exception à la règle, point besoin de se soumettre à MLS.


Le gros avantage qu’il y a à MLS quand on recherche une maison, c’est qu’on peut rechercher par quartier directement sur la carte, que la plupart des adresses sont mentionnées et qu’il suffit d’aller se promener sur Google Street View pour avoir un aperçu rapide avant de se déplacer inutilement… L’avantage pour les courtiers immobiliers, contrairement en France, c’est qu’ils ne se battent pas autant entre eux puisque l’agent inscripteur est sûr d’avoir au moins la moitié de la commission s’il vend avec l’aide d’un autre agent (entre 4 et 6% en général), et l’intégralité s’il vend lui-même directement à son client.

En France quand on recherche une maison à acheter, il faut faire toutes les agences, les sites comme Le Bon Coin, les inscriptions de notaires (immonot), les annonces de journaux, etc… bref c’est une perte de temps absolument magistrale. D’autant que pour voir un bien de ses propres yeux, il faut se rendre en agence, signer une clause de confidentialité et ensuite se rendre avec l’agent immobilier (ou bien seul) à la dite adresse…. NON!!!

Le progiciel de MLS sera lancé en France le 30 mars 2012. Comme en Amérique du Nord, la commission sera partagée entre les deux agences qui vendent le bien (fini l’exclusivité des mandats).

Par contre je ne crois pas que ce service décollera en France dans l’immédiat car l’inscription au MLS français ne sera pas obligatoire. Les experts sont cependant optimistes et prévoient que le système récupérera 90% des inscriptions d’ici 2015.

  • laurent

    Bonjour à tous,

    La version beta du MLS est deja ouverte, le lancement officiel de la V1 sera le 15 septembre 2012.

    Laurent Gouyneau
    CEO de Realtransac worldwide MLS

  • Agence Immobiliere Antibes

    Le systéme existe sur les Alpes Maritimes.
    Ex SIA, c’est devenu le MLS avec plus de
    450 agences immobilières qui tente à devenir
    l’outil fédérateur.