Le MIT crée un apppareil qui « entend » les mots qu’on prononce dans notre tête

Des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) de Cambridge près de Boston ont développé un prototype d’appareil capable de lire les pensées ou plus exactement d' »écouter » les mots qu’on prononce dans notre tête. Voyez la vidéo plus bas!

Ce gadget futuriste pas très joli certes (il faut être tolérant pour le moment c’est juste un prototype!) fonctionne grâce à des électrodes placées depuis derrière l’oreille jusqu’à la mâchoire et le menton, qui détectent les signaux neuromusculaires de la personne qui le porte.


MIT Alterego

Credit: Lorrie Lejeune/MIT

Fonctionnement

Baptisé AlterEgo, le principe de fonctionnement théorique est simple : il détecte les signaux de subvocalisation avec les électrodes et les transforme en mots grâce à l’intelligence artificielle.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle interface neuronale directe ou interface cerveau-machine (ICM) est développée mais l’équipe d’ingénieurs du MIT Media Lab d’Arnav Kapur, Shreyas Kapur et Pattie Maes a de quoi être fière de sa création. Le porteur de cette nouvelle technologie peut converser directement avec la machine, tout en silence, ce qui en fait donc une télépathie homme-machine.

Applications possibles

(illustration par Arnav Kapur, Neo Mohsenvand)

Vidéo

Dans la vidéo ci-dessous on peut voir directement les applications pratiques de cette invention : déplacer le curseur de la télévision connectée à droite/à gauche, en haut/en bas,…, demander l’heure à l’interface, additionner des prix d’aliments au supermarché etc.

Bienvenue à l’humain augmenté qui parle avec son deuxième moi

« AlterEgo souhaite effectuer une collaboration humains-ordinateurs/internet/intelligence artificielle (IA) en s’insérant dans la personnalité humaine comme un deuxième Moi. »

Beau programme! Vous en pensez quoi ?

Ajouter un Commentaire