Minecraft : plus de 80 millions de dollars de recettes

Un rapport financier récemment déposé par les gens très réglo de Mojang nous révèle que ces derniers sont aussi très à l’abri du besoin, grâce aux profits générés depuis plusieurs années par Minecraft. Lancé en octobre 2010 sur PC, le nouveau maître des jeux chronophage a donc rapporté plus de 80 millions de dollars à ses créateurs, un chiffre que l’on doit aux plus de 5 millions de téléchargements payants de Minecraft. Qui est à la base, rappelons-le, un divertissement gratuit (frais d’ophtalmologiste optionnels).


Ce même rapport nous apprend que la vente de produits dérivés (t-shirts, chaussettes, pour ne citer que les plus populaires) a permis à Mojang d’engranger la coquette somme d’un million de dollars. En ajoutant les plus de 4 millions de vidéos de créations Minecraft mises en ligne sur YouTube, il n’en fallait pas plus pour que des sollicitations venues de Hollywood commencent à affluer au portillon (venues sans doute des mêmes individus qui voulaient adapter Tetris au cinéma, non ?).

Pas de panique, Minecraft ne deviendra pas un long métrage d’une heure vingt directement disponible en vidéo. Carl Manneh, chef de la direction chez Mojang, a déclaré que rien ne sera signé tant que « la bonne idée » ne sera pas trouvée. Et que le développement de jeux et la croissance de leur entreprise leur occupe déjà tellement l’esprit qu’ils peuvent difficilement trouver le temps de songer à comment adapter idéalement Minecraft, que ce soit sur petit ou grand écran.

Mais la convoitise vient de tous les côtés. Mojang a ainsi refusé Sean Parker, ancien président de Facebook et cofondateur de Napster, en tant qu’investisseur, probablement dans un souci de conserver son indépendance.

Pour finir, n’oubliez pas que Minecraft débarquera le 9 mai prochain sur le Xbox LIVE Arcade, au prix assez incroyable de 1 600 Points Microsoft.

via

  • Benoit

    Je cite « Minecraft. Qui est à la base, rappelons-le, un divertissement gratuit ».
    Minecraft n’a jamais été gratuit… on peut jouer gratuitement online à une version limitée du jeu mais la version PC à toujours été payante y compris en phase béta.
    Ceci c’est un très beau succès !

  • Gael Brulin

    Le « à la base », même si son usage est certes un peu (beaucoup, d’accord, vous avez gagné) maladroit ici, était destiné aux joueurs qui ont découvert le jeu à travers sa version gratuite. Ils étaient probablement plus nombreux que ceux ayant acheté le jeu complet sans l’avoir essayé d’abord. Non ?